Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Jonzac : les habitants pas convaincus par le passage piéton 3D

mardi 30 octobre 2018 à 19:44 Par Thomas Coignac, France Bleu La Rochelle

Il avait été installé à la mi-février 2018, avec un objectif, modifier les comportement des automobilistes en centre-ville de Jonzac. Près de neuf mois plus tard, les Jonzacais sont sceptiques. Avec l’habitude, l'intérêt semble limité.

L'illusion d'optique est là, mais les voitures ne ralentissent pas beaucoup.
L'illusion d'optique est là, mais les voitures ne ralentissent pas beaucoup. © Radio France - Thomas Coignac

Jonzac, France

Lorsqu'on se positionne devant la médiathèque de Jonzac, là où le premier passage piéton 3D de Charente-Maritime avait été installé, la différence ne saute pas aux yeux. Certes, si l'on se place dans le bon angle, l'effet de 3D est bluffant, on a l'impression qu'il y a un obstacle sur la route. Mais, par contre, les voitures ne semblent pas ralentir davantage que sur un passage piéton classique. Dommage, dans cette rue assez fréquentée, entre la médiathèque, un tabac, et une boulangerie. 

Au début, oui, ça surprend. Mais ensuite, avec l'habitude, on passe à la même vitesse

Et globalement, tout le monde est assez d'accord. Marie-Christine, qui passe sur le passage piéton tous les jours, résume bien le sentiment général : "Au début, oui, ça surprend, reconnaît-elle. Mais ensuite, avec l'habitude, on passe à la même vitesse". La meilleure témoin, finalement, pour observer les comportements, c'est Anne, qui tient la boulangerie juste en face. "Les voitures ne ralentissent plus", dit-elle. Et chacun a son explication. Pour elle, c'est une question d'angle de vue, pas adapté aux conducteurs de voitures. D'après Cyril, il faudrait repasser un coup de peinture, pour rendre la couleur plus visible

Jacky, lui, préférerait un dos d'âne. Et nous montre : "Regardez, une voiture arrive sur le passage piéton, elle ne ralentit pas... Par contre, la-bas, au dos d'âne, 100 mètres après, elle va freiner". Et effectivement, les feux stop s'allument. 

Bientôt une zone 30 ?

Côté mairie, on reconnaît également ce bilan mitigé. "On avait de très bons retours au début, explique Christophe Cabri, le premier adjoint. On s'aperçoit que pour les habitués, on recommence à passer un petit peu plus vite. Mais toutes les solutions pour améliorer la sécurité sont intéressantes". 

Un deuxième passage piéton 3D a d'ailleurs été installé devant le collège de Jonzac. Celui-ci a été payé par la mairie, alors que le premier avait été financé par la société fabricant le passage. Le coût est plus élevé que pour un passage piéton classique, avec environ 800 euros, contre 500. En tout cas, aucun accident n'est à déplorer. 

Et, malgré ce bilan mitigé, l'expérience sera reconduite. Les deux passages piétons seront repeints, avec de la peinture 3D, dans les prochains mois. Et la mairie réfléchit aussi à d'autres solutions. Une zone 30 pourrait voir le jour dans l'hypercentre de Jonzac.