Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Joué-lès-Tours : l'initiative d'une habitante de la Rabière contre les violences faites aux femmes

-
Par , France Bleu Touraine

Pascale Abdessamad a accroché des affiches contre les violences faites aux femmes, ce samedi, à la Rabière à Joué-lès-Tours. Une initiative qui lui a permis d'échanger avec les habitants du quartier.

Des affiches dénonçant les violences faites aux femmes ont été accrochées à la Rabière, à Joué-lès-Tours, ce samedi 21 novembre.
Des affiches dénonçant les violences faites aux femmes ont été accrochées à la Rabière, à Joué-lès-Tours, ce samedi 21 novembre. © Radio France - Chloé Martin

Dénoncer les violences faites aux femmes et pouvoir en discuter : c'est l'initiative qu'a prise Pascale Abdessamad, ce samedi, dans le cadre d'un appel à mobilisation nationale du collectif Nous Toutes. Cette habitante de Joué-lès-Tours a accroché des affiches pour dénoncer ces violences, dans son quartier de la Rabière. 

Rendre visibles les violences faites aux femmes

Devant l'église Saint-Joseph, à côté de l'arrêt de tramway "Rabière", la Jocondienne a accroché à un fil à linge des images et messages invitant à réagir face aux violences. "C'est important d'en parler dans la rue, parce que les violences faites aux femmes se passent souvent à l'intérieur du domicile et sont commises par des personnes de connaissance, des amis, des voisins ou des personnes de la famille", explique Pascale Abdessamad.

Son initiative, soutenue par le Parti communiste tourangeau, interpelle les habitants du quartier. Certains s'arrêtent regarder les affiches, d'autres prennent le temps de discuter. "C'est important pour réveiller les cœurs. C'est un très grand rappel, il faut faire attention à nos femmes. _C'est un réel débat, un vrai problème dans la société_", salue Nabil, habitant de la Rabière depuis 37 ans.

L'action a également pour but d'informer de la mobilisation du 25 novembre, la journée internationale pour l'élimination de la violence à l'égard des femmes. A cette occasion, un rassemblement est prévu ce mercredi à 18h, place Jean-Jaurès à Tours.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess