Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Joué-lès-Tours : une résidence seniors va voir le jour d'ici 2 ans en face de l'hôtel de ville

jeudi 29 novembre 2018 à 17:43 Par Yohan Nicolas, France Bleu Touraine

La première pierre de la Jocondie, une résidence seniors, a été posée ce jeudi matin en face de la mairie de Joué-lès-Tours. Au total, la structure proposera 118 logements seniors et 27 logements. Coût du projet : 21 millions d'euros.

Visuel de la futur résidence Jocondie à Joué-les-Tours
Visuel de la futur résidence Jocondie à Joué-les-Tours - Visuel Domitys

Joué-lès-Tours, France

Le centre ville de Joué-lès-Tours fait sa révolution. Face à l'hôtel de ville, sur le site de l'ancien EPAHD Debrou, dans deux ans se dressera une résidence seniors dernier cri baptisée "La Jocondie" et un ensemble de logements accessibles à la propriété sur un espace total de 9.000 m². La première pierre de la Jocondie a été posée ce jeudi matin 29 novembre. Ce sera une résidence seniors de 118 logements locatifs, du T1 au T3, avec des services payants comme le restaurant, la balnéo ou la gym douce. Un fossé par rapport à l'EPAHD Debrou qui a été démoli et dont les résidents ont été transférés il y a deux ans dans le quartier du Morier. Il y aura aussi 27 autres logements construits par un promoteur, BPD Marignan. 

L'investissement total (Résidence et logements) est de 21 millions d'euros. Pour Frédéric Augis, le maire de Joué-lès-Tours, "beaucoup de Jocondiens qui vieillissent souhaitent rester à Joué-lès-Tours tout en profitant des commodités. C'est ce qu'on va faire avec cette résidence. Par ailleurs, on souhaite aussi ouvrir une autre résidence service mais plus abordable financièrement, plus populaire, pour un autre public. C'est ce qu'on va faire dans les prochaines années". 

Des loyers élevés : 1.000 euros pour un T1 et 1.600 euros pour un T3

La Jocondie sera livrée par le promoteur Domitys dans deux ans. Au-delà des 118 logement offerts à la location pour les seniors, il y aura 1.600 m² de services. Une centaine de ces logements ont déjà été achetés par des investisseurs. Les loyers seront élevés : de 1.000 euros pour un  T1 à 1600 euros pour un T3. Pour ce tarif, les seniors bénéficieront du ménage. En revanche,  ils devront payer pour avoir accès à une cinquantaine de services à la carte. Jean-Dominique Fagniot, le directeur de la promotion chez Domitys, explique que "si on veut comparer les prix, une maison de retraite coûte en moyenne 3.000 euros par mois, alors que là ça va coûter 1.200 et 1.300 euros, avec une vingtaine de salariés à temps plein"

Pour le conseiller municipal d'opposition, Vincent Tison, les 118 logements proposés de la résidences services séniors seront totalement inaccessibles financièrement pour beaucoup de Jocondiens. Donc les retraités jocondiens – pour beaucoup d’anciens employés, ouvriers, salariés - ne pourront pas se loger, se nourrir et bénéficier des services payants de cette résidence.Ce projet, ce n’est pas notre conception de la ville