Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Journée d'action de FO : "Dans les Alpes-Maritimes nos maisons de retraites deviennent des lieux pour mourir"

jeudi 9 novembre 2017 à 9:10 Par Sébastien Germain, France Bleu Azur

Journée d’action ce jeudi pour le syndicat Force Ouvrière qui se mobilise pour les salariés des EHPAD, ces maisons de retraites ou vivent nos parents, nos grands-parents. Selon le syndicat, la situation empire dans les Alpes-Maritimes.

Laurence Fuentes est responsable du site de Cimiez à Force Ouvrière
Laurence Fuentes est responsable du site de Cimiez à Force Ouvrière © Radio France - Sébastien Germain

Nice, France

Laurence Fuentes est responsable du site de Cimiez à Force Ouvrière. Elle était notre invitée à 7h50 ce jeudi matin sur France Bleu Azur. Elle nous a parlé des EHPAD, ces maisons de retraites où il est très difficile de travailler selon elle.

"Ce ne sera plus un lieu de vie"

Le syndicat organise une journée d'action ce jeudi dans les Alpes-Maritimes pour dénoncer les conditions de travail dans les EHPAD : "Il y a un manque d''effectif de plus en plus alarmant. Nous sommes passés de quatre aides soignantes à trois ou deux pour une cinquantaine de personnes, ça a des conséquences très graves.

Nous ne pouvons que donner des soins de bases, nous essayons au maximum de donner un peu d'amour également mais nous n'avons plus de temps. On tire la sonnette d'alarme. Ce ne sera plus un lieu de vie mais un lieu pour mourir".

L'invité de France Bleu Azur