Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Fermer
Retour
Société

Journée de l'audition : "Les jeunes sont en train de se flinguer"

jeudi 14 mars 2019 à 11:50 Par Angeline Demuynck, France Bleu Sud Lorraine

A l'occasion de la 22ème journée nationale de l'audition, les professionnels alertent sur les risques qui pèsent sur les jeunes et sur leur capital auditif.

C'est d'abord dans les transports que les jeunes écoutent de la musique sur leur smartphone
C'est d'abord dans les transports que les jeunes écoutent de la musique sur leur smartphone © Maxppp - CHRISTOF SCHUERPF

"J'écoute sûrement  la musique beaucoup trop fort. Je le sais mais c'est comme ça". Comme beaucoup de jeunes, cet adolescent rencontré dans le centre-ville de Nancy, n'imagine pas sa vie sans écouteurs ou casque vissés sur les oreilles. Entre 15 et 17 ans, ils écoutent + d'1 heure de musique par jour sur leur smartphone, le plus souvent en poussant le volume. Une habitude qui peut avoir des conséquences désastreuses sur leur capital auditif. "Je suis sidérée d'entendre la musique de jeunes qui passent à plusieurs mètres. Je me dis qu'ils sont en train de se flinguer", alerte Giselle Eyermann, déléguée de l'association France Acouphènes dans le Grand Est. 

200.000 nouveaux cas d'acouphènes chaque année

Parmi les conséquences possibles d'une exposition prolongée à des décibels élevés : une perte d'audition, une surdité précoce ou encore des acouphènes, des bruits parasites gênants entendus de manière temporaire ou permanente. "Une plainte de plus en plus d'actualité et pour lequel on a peu de ressources thérapeutiques", estime le professeur Cécile Pariettei-Winkler du service ORL du CHRU de Nancy. Selon une récente étude, 65% des adolescents disent avoir déjà ressenti des acouphènes. 

"L'audition est très vulnérable à un grand nombre d'agents, parmi lesquels la sur-stimulation sonore donc le bruit qui est omniprésent dans notre société, en particulier dans le monde du loisir", explique le médecin qui rappelle que les pertes auditives sont irréversibles en cas d'exposition prolongée à un volume élevé. En terme d'échelle, il faut compter 30 db dans une chambre à coucher, 80 dans une rue à fort trafic ou 105 pour une boite de nuit. 

Comment protéger ses oreilles? 

Mettre des bouchons en concert ou en festival, télécharger une application de mesures des décibels sur son smartphone,  et surtout consulter un spécialiste ORL dans les 48h après la survenue d'acouphènes : Voilà quelques uns des conseils délivrés par les professionnels de la santé à l'occasion de cette 22ème journée nationale de l'audition.