Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Journée des droits de la femme : "pour travailler dans le BTP il faut du caractère"

mercredi 8 mars 2017 à 5:10 Par Morad Djabari, France Bleu Touraine

Ce mercredi les femmes sont à l'honneur, c'est la journée internationale des droits de la femme. L'objectif est de mobiliser et de sensibiliser sur les inégalités dont souffrent encore les femmes dans notre société où les écarts de salaire sont toujours d'actualité de même que les préjugés.

Pauline, 20 ans, étudiante au CFA des métiers de Saint-Pierre-des-Corps, dans la section carrelage et mosaïque
Pauline, 20 ans, étudiante au CFA des métiers de Saint-Pierre-des-Corps, dans la section carrelage et mosaïque © Radio France - Morad Djabari

Saint-Pierre-des-Corps, France

Les clichés sont toujours aussi présents dans notre société et dans le monde du travail. Les femmes ont du mal à se faire une place certains secteurs, comme par exemple le bâtiment. Les difficultés commencent dès les études, au centre de formation des apprentis.

Au CFA des métiers du bâtiment de Saint-Pierre-des-Corps, il y a seulement moins de 10 % de filles dans l'établissement. Dans cet atelier de carrelage, Pauline se remarque avec son bonnet à pompon et son rouge à lèvres rose. Elle est la seule fille au milieu de sept garçons, et dans ce monde d'hommes, elle a dû se battre pour se faire une place.

En CAP, au début c'était un peu compliqué, il y a eu des mains baladeuses, du coup moi aussi elles étaient baladeuses mais plutôt dans la figure. Ici, il faut savoir se faire respecter, je vais pas me priver de mettre des robes ou de ne plus être féminine parce que je suis qu'avec des garçons"

Pauline est à la première étape de la fabrication d'une table basse en mosaïque - Radio France
Pauline est à la première étape de la fabrication d'une table basse en mosaïque © Radio France - Morad Djabari

Julie a troquée son tailleur et les talons pour le bleu de travail, il y a encore quelques années, elle était vendeuse. Maintenant, elle passe un brevet professionnel de plombier chauffagiste.

Julie, 25 ans, plombier-chauffagiste - Radio France
Julie, 25 ans, plombier-chauffagiste © Radio France - Morad Djabari

L'ambiance sur les chantiers elle adore ça, elle encourage d'ailleurs les jeunes filles à franchir le pas.

Avec un peu de caractère ce n'est pas insurmontable, on travaille avec des "mecs" relativement cool. Il y a une bonne ambiance sur les chantiers, on est entre nous, on rigole, on est bien accepté". Julie, 25 ans

Malgré tout, le parcours du combattant n'est pas terminé. Julie avoue que peu de patrons acceptent encore des filles plombier dans leurs entreprises.