Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

CGT et Gilets jaunes côte à côte en Drôme Ardèche

-
Par , France Bleu Drôme Ardèche

La CGT avait appelé à une journée de mobilisation ce mardi partout en France. Un appel à la grève interprofessionnel pour demander plus de pouvoir d'achat. Au total, sept rassemblements ont été organisés en Drôme et en Ardèche.

La CGT a appelé à une journée d'action interprofessionnelle (photo d'illustration).
La CGT a appelé à une journée d'action interprofessionnelle (photo d'illustration). © Maxppp - Alexandre Marchi.

Plusieurs rassemblements étaient prévus ce mardi en Drôme et en Ardèche pour cette journée de mobilisation à l'appel de la CGT. Journée de grève interprofessionnelle pour réclamer une hausse des salaires et plus de justice fiscale. Au Teil, en Ardèche, les 25 manifestants se sont rassemblés dès 10h30, place Pierre Sémard. Ils étaient environ une centaine à Privas et 150 à Romans-sur-Isère, selon les forces de l'ordre. 

1 200 manifestants à Valence

C'est à Valence que le cortège était le plus important. 1 200 manifestants selon la police, 5 000 selon la CGT. "Moi je suis de la CGT, mais nos intérêts sont les mêmes", explique Philippe, drapeau rouge de la CGT dans une main et gilet jaune sur le dos. Et finalement peu importe la couleur explique Bernard Terrasse. "Ce peuple dont se revendique les Gilets jaunes, dedans il y a aussi la CGT", confie le secrétaire général du syndicat dans la Drôme. "C'est une grande famille, la famille de la lutte."

Ce n'est pas pour être méchant mais sans nous, il n'y aurait pas grand monde" - Cédric, gilet jaune de Valence

"Regardez le nombre de Gilets jaunes, ce n'est pas pour être méchant mais sans nous il n'y aurait pas grand monde", tacle Cédric, gilet jaune de Valence. "Les syndicats aujourd'hui ne représente plus rien."

Peut-être bien, mais selon Cyril, un autre gilet jaune, on a tous besoin des uns des autres. "Ce mouvement a surpris tout le monde et les syndicats ont pris le train en marche, mais on a aussi besoin d'eux pour se bouger, parce que sinon ça ne bouge pas beaucoup", explique le Romanais.

En fin de manifestation, la CGT a appelé les manifestants à se joindre aux Gilets jaunes samedi, lors d'un nouveau rassemblement prévu à Valence. A Aubenas, la manifestation de mardi a rassemblé 200 personnes selon les forces de l'ordre, 700 selon les manifestants, alors qu'ils étaient 400 à Annonay. Il y eu aussi un rassemblement à Saint-Agrève.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu