Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Journée des droits des femmes : à Aubenas, des ateliers pour comprendre la "non-mixité"

-
Par , France Bleu Drôme Ardèche

La journée internationale des droits des femmes se tient ce dimanche 8 mars. A Aubenas, un collectif de femmes organise un après-midi autour du thème de la "non-mixité" : le fait de se rassembler exclusivement entre femmes.

Image d'illustration. Manifestation féministe du 23 novembre 2019 à Paris.
Image d'illustration. Manifestation féministe du 23 novembre 2019 à Paris. © Maxppp - Vincent Isore

Le combat des féministes pour l'égalité entre les sexes dure toute l'année, le 8 mars permet de le mettre en lumière à l'occasion de la journée internationale des droits des femmes. A Aubenas, un collectif de femmes s'est constitué pour célébrer cette journée. Projection de film, débat, atelier interactif... De nombreuses activités sont prévues à La Bobine (5 rue de l'Airette), de 14 heures à 18 heures, avec pour thème principal : la non-mixité. "Je sais, ce mot fait peur", déclare l'une des organisatrices, Michèle Moreau. 

La non-mixité consister à se rassembler exclusivement entre femmes. "Cela ne veut pas dire qu'on souhaite vivre sans les hommes ou les exclure de la lutte féministe, tempère Michèle Moreau. Nous revendiquons le droit de se réunir par moment entre nous, pour discuter de thèmes précis et définir nous-mêmes nos priorités. Par exemple, pour libérer la parole autour des violences sexuelles, la non-mixité peut être utile", explique la féministe. L'objectif des activités, ouvertes à tous, est donc d'aborder cette thématique. En fin de journée, une assemblée générale non-mixte (sans hommes donc) est prévue au centre socio-culturel La Palabre. "Mais finalement, ce que nous souhaitons, c'est de parvenir à l'égalité entre les sexes, tous ensemble", conclut l'organisatrice. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu