Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : L'actu de la mer

Journée du sauvetage en mer : "Nous avons de réelles préoccupations financières" estime le président de la SNSM

C'est la journée nationale des sauveteurs en mer. Toute une série d'animations sont prévues sur tout le long du littoral ce jeudi. La SNSM qui fête cette année ses 50 ans lance une nouvelle fois un appel aux dons pour permettre de former les futurs sauveteurs et renouveler sa flotte.

C'est la journée nationale des sauveteurs en mer
C'est la journée nationale des sauveteurs en mer © Radio France - Pascal Cléro

La SNSM s’est vu attribuer le label Grande Cause Nationale pour l’année 2017 en février dernier. À cette occasion, une Journée Nationale des Sauveteurs en Mer a été instituée. Elle est fêtée tout au long de la journée. La date coïncide également avec le lancement de la campagne de sécurité des loisirs nautiques. Une campagne qui permet une nouvelle fois de rappeler les règles de sécurité en mer juste avant les vacances d'été.

L'Etat doit s'engager davantage

La SNSM, avec ses 7.000 bénévoles et 70 salariés, sauve chaque année plus de 8.000 personnes.

Xavier de la Gorce, président de la SNSM
Xavier de la Gorce, président de la SNSM © Radio France - Mikaël Roparz

Mais elle rencontre aujourd'hui de "réelles préoccupations financières" rappelle Xavier de la Gorce, Président de la SNSM. "Il faut former les futurs sauveteurs et aussi renouveler les canots tous temps qui vieillissent". Ils sont en service depuis 30 ans.

Le président de la SNSM en appelle aussi aux plaisanciers pour qu'ils aident financièrement les sauveteurs en mer.

Il y a tout juste un an, un rapport pour sauver la SNSM avait été remis au gouvernement. Il stipulait notamment que l'état devait augmenter son financement. Une nouvelle convention avec l'état a été mis en place rappelle Xavier de la Gorce. Il faut que l'état s'engage davantage. Il faut "arrêter de bricoler"dit-il.

Nicolas Hulot doit prochainement rencontrer le président de la SNSM pour en parler.

  • Mer
Choix de la station

À venir dansDanssecondess