Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

TÉMOIGNAGE - "Ma chienne, c'est comme ma fille", raconte Fabienne, une habitante de Lalinde en Dordogne

-
Par , France Bleu Périgord

Tous les 26 août, la journée internationale du chien met à l'honneur le lien qui nous unit à ces fidèles compagnons. Pour Fabienne, une habitante de Lalinde, dans le sud de la Dordogne, sa chienne Hauccia est bien plus qu'un animal de compagnie : c'est un membre de sa famille.

Depuis huit ans, Fabienne, une habitante de Lalinde, en Dordogne,  et Hauccia, sont inséparables.
Depuis huit ans, Fabienne, une habitante de Lalinde, en Dordogne, et Hauccia, sont inséparables. © Radio France - Ambre Rosala

Le lien qui unit Fabienne, 44 ans, à sa femelle Saint-Bernard Hauccia, 105 kilos, est indéfectible. Depuis huit ans que la chienne l'accompagne, Fabienne a développé avec elle une relation très fusionnelle. "C'est comme mon bébé", lance Fabienne. "Je n'ai pas d'enfants, donc Hauccia c'est tout pour moi. Elle passe avant tout, elle passe avant tout le monde... Elle fait partie de ma famille, elle fait partie de ma chair... C'est vraiment comme ma fille."

Inséparables depuis huit ans

Fabienne ne fait jamais rien sans sa chienne. Ensemble, elles partent en vacances, fêtent Noël, Pâques, les anniversaires... Elles n'ont jamais été séparées plus de quelques heures, sauf quand Fabienne a dû subir une opération il y a un an et demi, et qu'elle a été hospitalisée pendant six jours. "Cela peut peut-être paraître idiot ou bizarre, mais ma mère me la passait au téléphone !", raconte Fabienne. "Elle mettait le haut-parleur, et je lui parlais. Je lui disais de ne pas s'inquiéter, que j'allais bientôt rentrer à la maison. Et ça a été un laps de temps où elle ne mangeait pas, elle restait dans son coin, elle était vraiment renfermée. Quand on s'est retrouvées, c'était très très fort !"

La Périgourdine a aménagé son salon pour rester auprès de sa chienne Huaccia, de jour comme de nuit.
La Périgourdine a aménagé son salon pour rester auprès de sa chienne Huaccia, de jour comme de nuit. © Radio France - Ambre Rosala

Depuis quelques mois, la relation entre Fabienne et Hauccia s'est encore renforcée. La chienne est devenue aveugle, et Fabienne est en quelque sorte devenue ses yeux : elle l'aide à s'orienter dans la maison, et à sortir faire ses besoins, de jour comme de nuit. "J'ai aménagé un lit dans mon salon, comme ça si elle a besoin de moi la nuit, je suis là. Je ne conçois pas de partir dormir à l'étage dans ma chambre et de la laisser là, ce n'est pas possible !" Fabienne a également installé plusieurs ventilateurs dans son salon, qui tournent toute la journée et toute la nuit, pour soulager Hauccia qui souffre beaucoup de la chaleur. Elle l'assure : le bien-être de son chien passera toujours avant le reste...  - 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess