Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Journée internationale pour l'élimination de la violence à l'égard des femmes

-
Par , France Bleu Gironde

Selon les derniers chiffres du Ministère 219 000 femmes sont victimes de violences sexuelles et sexistes, dans notre pays. Le département de la Gironde vit malheureusement lui aussi ce triste constat. C'est un problème de société qui concerne toutes les classes sociales.

Le cortège girondin est partie du miroir d'eau, sur les quais rive gauche de Bordeaux.
Le cortège girondin est partie du miroir d'eau, sur les quais rive gauche de Bordeaux. © Radio France - Louise Buyens

Gironde, France

Qu'est ce qui déclenche cette violence, c'est l'une des premières questions face à ces drames qui subsistent dans notre société. Depuis de nombreuses années, les Associations œuvrent pour protéger les femmes, même si dans une relation conjugale l'homme peut lui aussi, être une victime. La femme face à la violence de son conjoint doit réagir rapidement. Des phénomènes de la vie quotidienne vont déclencher des pics de violences, comme l'explique Mélanie Maunoury Directrice de la Maison d'Ella à Bordeaux et aussi à Cacis au Grand Parc à Bordeaux et Bernadette Bonnac Hude Présidente du Cidff Gironde, le Centre d'Information sur les droits des femmes et des familles.

Avant les pics il y a des tensions, puis une certaine manipulation s'installe, avec des pics, puis une période bien plus romantique, comme vous l'explique Mélanie Maunoury et Bernadette Bonnac Hude

Mélanie Maunoury et Bernadette Bonnac Hude - Radio France
Mélanie Maunoury et Bernadette Bonnac Hude © Radio France - Isabelle Wagner

Une femme décède tous les deux jours sous les coups de son conjoint, une plateforme téléphonique gérée par l'Apafed gironde est ouverte 24 heures sur 24 heures : Le 3919. Rompre la relation conjugale est souvent difficile pour la femme, et bien souvent cette décision est liée au logement.

Partir du domicile est une décision délicate, car il faut avoir un hébergement pour soi et les enfants qui bien souvent sont les témoins de cette violence. Mélanie Maunoury de la Maison d'Ella à Bordeaux

Il faut d'avantage de moyens, ne cessent de clamer les différentes Associations qui luttent contre ces violences et soutiennent les victimes, prendre en charge également les auteurs, pour stopper le processus de répétitions. Mélanie Maunoury Directrice de la Maison d'Ella à Bordeaux et aussi à Cacis au Grand Parc et Bernadette Bonnac Hude est Présidente du Cidff Gironde, toutes les deux espèrent plus de moyens financiers.

Construire les lendemains d'une séparation après l'emprise de l'auteur des violences, est une longue marche vers un avenir serein, comme l'explique Mélanie Maunoury, Bernadette Bonnac Hude, ajoute : il existe des méthodes efficaces et des formations

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu