Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Journée mondiale de prévention du suicide : l'Alsace en dessous de la moyenne nationale

Une personne se suicide toutes les 40 secondes dans le monde. C'est la journée de la prévention du suicide ce mardi. L'Alsace est en dessous de la moyenne nationale pour le taux de suicide.

SOS amitié fait de la prévention et de l'écoute face au suicide. Photo d'illustration.
SOS amitié fait de la prévention et de l'écoute face au suicide. Photo d'illustration. © Maxppp - SIMON DAVAL

Alsace

Des chiffres qui font froid dans le dos en cette journée mondiale de prévention du suicide. Dans le monde, une personne met fin à ses jours toutes les 40 secondes. En France, il y a 9.000 mort par suicide chaque année. "Les suicides et tentatives de suicide demeurent un problème de santé publique majeur" selon Santé publique France, qui présente des chiffres pour l'Alsace et la grande région.

L'Alsace moins touchée que le reste de la France

Dans le Grand Est, les conduites suicidaires provoquent un décès toutes les 12 heures, et un passage aux urgences toutes les 80 minutes. En 2017, toujours selon Santé publique France, un habitant de la région sur 20 déclarait avoir eu des pensées suicidaires au cours de l'année écoulée. Le Haut-Rhin et le Bas-Rhin sont les départements les moins touchés par le problème. 

Des outils de prévention

Pour prévenir les suicides, il est important d'en parler et de rappeler qu'il existe des lignes d'écoutes comme sos amitié ou encore Suicide Ecoute. Les spécialistes parlent aussi de limiter l'accès des produits qui permettent de se suicider, comme les pesticides par exemple.

Le suicide est la deuxième cause de mortalité chez les 15-24 ans dans le monde après les accidents de la route. La prévention permet de réduire le nombre de suicides de 15 à 25 %.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu