Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Journée Mondiale du Braille à Tours : les cours ne désemplissent pas

jeudi 4 janvier 2018 à 5:31 Par Marie-Ange Lescure, France Bleu Touraine

Pour célébrer la naissance de Louis Braille, le 4 janvier a été déclarée Journée Mondiale du Braille en 2001. L'occasion de découvrir cet alphabet tactile construit uniquement à partir de 2 rangées de 3 points. Ce système permet de représenter jusqu’à 63 caractères.

La Journée Mondiale du Braille est célébrée le jour de l'anniversaire de naissance de Louis Braille créateur de cet alphabet en 1825
La Journée Mondiale du Braille est célébrée le jour de l'anniversaire de naissance de Louis Braille créateur de cet alphabet en 1825 © Maxppp - maxppp

Tours, France

A Tours, le comité Valentin Haüy reçoit chaque semaine entre 20 et 25 élèves qui viennent apprendre le Braille, c'est l'un des plus importants cours de braille de l'association, un apprentissage pas seulement réservé aux mal-voyants et aux aveugles, comme l'explique Claude Martin le président du comité Valentin Haüy d'Indre-et-Loire  :"Il y a également des proches qui viennent apprendre mais aussi des éducateurs qui peuvent en avoir besoin dans leur métier ou des étudiants qui travaillent sur un projet. Evidemment, les enfants aveugles de naissance ont plus de faciliter à apprendre le braille car ils vont commencer tout petits. Lorsque la nécessité d'apprendre cet alphabet survient à l'âge adulte, c'est plus compliqué, il faut d'abord accepté le handicap visuel et ensuite s'habituer à lire du bout des doigts, mais lorsqu'il y a déficit visuel, la sensibilité du bout des doigts devient plus importantes"

Ces cours dispensés à Tours sont gratuits et sont dispensés toute la semaine.

Lire grâce à des donneurs de voix 

Le plus important fonds de livres en braille du monde se trouve à Paris à la Médiathèque avec 25 kilomètres de rayonnage. Les personnes ont aujourd'hui à leur disposition des livres audio soit grâce à des téléchargements mis à disposition gratuitement sur le site de l'association Valentin Haüy soit par les "donneurs de voix" - des bénévoles qui enregistrent des livres - un certain nombre d'ouvrages sont proposés sous cette forme à la Bibliothèque centrale de Tours 

En Touraine, de nombreux monuments ont obtenu le label Tourisme et handicap 

Et aujourd'hui ces monuments proposent aux aveugles et aux mal-voyants de réels moyens de visiter dans de bonnes conditions.  Eloi Groisil siège au comité d'attribution des labels handicap et tourisme, et il préfère les technologies modernes au braille pour ces visites :"Il faut imaginer qu'une feuille A4 tapée à la machine en braille représente 3 ou 4 feuillets, donc le système des audioguides est plus intéressant pour faire une bonne visite. Nous avons développé d'autres moyens tactiles pour mieux se découvrir les monuments, à la Forteresse de Chinon par exemple, il y a une maquette réduite à l'échelle du monument, à Villandry, il y a un plan en relief des jardins avec les parterres et les pièces d'eau représentés, à Azay-le-Rideau on peut découvrir et toucher l'intérieur d'un escalier et ses sculptures pour se rendre compte du style. Le Braille est réservé à de petits cartouches en bas des tableaux et des œuvres, mais entre la canne blanche et un guide touristique en braille qui aurait la taille d'un bottin, la visite deviendrait vite un calvaire ! Aujourd'hui tous les monuments sont volontaires pour faciliter l'accès aux aveugles et aux mal-voyants."

Seulement 10 à 15% des 100 000 personnes aveugles en France connaissent le braille et l'utilisent quotidiennement.