Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Journée mondiale sans téléphone : en voiture, quelles sont les règles ?

-
Par , France Bleu Paris, France Bleu

Ce jeudi 6 février est la journée mondiale sans téléphone. L'occasion pour la Sécurité routière de rappeler les dangers du téléphone au volant. On fait le point sur ce qui est autorisé et interdit.

Téléphoner au volant multiplie par trois le risque d'accident
Téléphoner au volant multiplie par trois le risque d'accident © Radio France - Nathalie Domenego

Et si vous laissiez votre portable à la maison ce jeudi? C'est la journée mondiale sans téléphone. Alors qu'un Français sur deux déclare l'utiliser en conduisant, c'est l'occasion, pour la sécurité routière, de rappeler le danger que représente le téléphone au volant. Lire un message, par exemple, multiplie par 23 le risque d'accident. A proscrire donc. Petit rappel de la réglementation. 

Ce qui est interdit

  • Tenir son téléphone en main, que ce soit pour téléphoner ou lire un message
  • Utiliser des oreillettes, écouteurs, casque ou oreillettes bluetooth

Ces interdictions s'appliquent dès qu'on est dans la circulation, y compris quand la voiture est à l'arrêt dans les embouteillages ou au feu rouge par exemple. Pas question de son sortir son téléphone pour passer le temps.

Ce qui est autorisé

  • Téléphoner en utilisant le haut-parleur ou via un dispositif bluetooth intégré à la voiture ou au casque pour les conducteur de deux-roues motorisés
  • Utiliser le téléphone comme GPS à condition qu'il soit posé sur un support

Sanction alourdie

L'usage du téléphone au volant est sanctionné d'une amende de 135 euros (minorée à 90 euros) et d'un retrait de 3 points. Et depuis peu, la sanction peut être alourdie dans certains cas. La loi d'orientation des mobilités a durci le code de la route. Désormais, si vous téléphonez en commettant une autre infraction (excès de vitesse, refus de priorité, feu grillé), vous risquez une annulation de permis jusqu'à six mois.  

Choix de la station

À venir dansDanssecondess