Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
CARTE - Canicule : 78 départements désormais en vigilance orange
Société

Journée nationale d'accès au droit : "Face à la justice, on peut vite se sentir démuni"

-
Par , France Bleu Gard Lozère

Conflit de voisinage, divorce ou litige commercial... Si vous rencontrez un problème juridique, ce 24 mai, vous pouvez bénéficier gratuitement d'une oreille attentive. Dans le Gard, les maisons de justice et tribunaux de grande instance sont mobilisés pour la journée nationale de l'accès au droit.

Au tribunal de grande Instance de Nîmes, avocats, huissiers et associatifs répondent aux questions des citoyens.
Au tribunal de grande Instance de Nîmes, avocats, huissiers et associatifs répondent aux questions des citoyens. © Radio France - Claire Leys

Nîmes, France

Ce 24 mai 2019, jusqu'à 17 h,  plusieurs maisons de justice et tribunaux du Gard proposent des consultations gratuites. Au tribunal de grande Instance de Nîmes, Béatrice Bertrand, directrice du Centre d'information des droits des femmes et des familles du Gard, écoute les citoyennes victimes de violences sexistes et sexuelles. "Pour les victimes d'agressions, de harcèlement, c'est compliqué de franchir la porte d'une association et de se libérer par la parole. Voilà pourquoi notre présence est essentielle." 

Une première consultation gratuite et sans rendez-vous, c'est un moyen idéal pour démystifier le droit et permettre aux justiciables de trouver des solutions concrètes à leur problème. Mais bien sûr, ce n'est qu'un premier pas. Aucune démarche juridique n'est amorcée. "Dans un deuxième temps, nous invitons les femmes à venir dans nos locaux pour poursuivre la discussion et entamer une procédure si cela est nécessaire", détaille Béatrice Bertrand. 

C'est l'occasion de réconcilier le justiciable avec la justice

Au tribunal de Nîmes, plusieurs avocats et huissiers ont répondu présent. "On est là pour démêler une situation conflictuelle, ajoute Wafae Ezzaïtab, avocate au barreau de Nîmes. Un conflit entre voisins ou les membres d'une famille par exemple. Face à la justice, on peut vite se sentir démuni. C'est l'occasion de réconcilier le justiciable avec la justice. Quand on prête serment, on fait preuve d'humanité. Pour moi, c'est un principe fondamental"

Reportage. La journée de l'accès au droit, à Nîmes.

Le programme de la journée de l'accès au droit dans le Gard

Tribunal de grande Instance de Nîmes : 9 h - 12 h
Maison de la Justice et du Droit de Nîmes : 14 h - 17 h
Tribunal de grande Instance d'Alès : 9 h - 12 h
Maison de la Justice et du Droit de Bagnols-sur-Cèze  : 14 h - 17 h
Maison de la Justice et du Droit de Vauvert : 14 h - 17 h
Point d’Accès au Droit d’Aigues-Mortes : 14 h - 17 h
Point d’Accès au Droit d’Alès : 14 h - 17 h
Point d’Accès au Droit du Vigan : 14 h - 17 h