Société

Journée nationale des aidants : eux aussi, ils ont besoin de soutien

Par Magali Fichter, France Bleu vendredi 6 octobre 2017 à 8:39

Un couple de personnes âgées
Un couple de personnes âgées © Maxppp -

Ce vendredi, c'est la journée nationale des aidants. Ils sont 8,3 millions en France à s'occuper régulièrement d'un proche en perte d'autonomie. Et selon les associations, ils sont une majorité à ne pas savoir où s'adresser lorsque ce sont eux qui ont besoin d'aide.

8,3 millions de personnes s'occupent au quotidien d'un proche âgé, malade ou handicapé, selon les chiffres officiels. C'est une charge très lourde, morale et physique, qui peut avoir des conséquences sur la santé de l'aidant lui-même.

Or, "six aidants sur dix ne savent pas où s'adresser", selon Claudie Kulak, présidente du collectif d'associations organisateur de la journée nationale des aidants du 6 octobre. Pourtant, des aides et du soutien vers lesquels se tourner existent. Les centres communaux d'action sociale (CCAS) et les centres locaux d'information (Clic), ou encore de nombreuses associations, peuvent vous orienter si vous êtes dans ce cas.

Le "droit au répit", une aide encore méconnue

De plus, la loi sur l'adaptation de la société au vieillissement, qui date de mars 2016, a instauré un "droit au répit" qui permet d'obtenir une aide de 500 euros par an auprès des départements, pour financer un accueil ponctuel du proche dépendant. Le problème, c'est que les aidants ne sont pas forcément au courant qu'ils peuvent faire valoir ce droit : une enquête de l'Observatoire de l'action sociale décentralisée (Odas) montre que les sommes versées par l'Etat aux département au titre de cette loi n'ont pas été entièrement dépensés en 2016.

En cause, une mise en oeuvre "un peu complexe" sur le plan technique, et encore des progrès à faire "en matière d'information" des intéressés, selon la Caisse nationale de solidarité pour l'autonomie. Des informations peuvent être trouvées sur le portail www.pour-les-personnes-agees.gouv.fr. Et ce 6 octobre, de nombreuses "journées d'informations" sont organisées un peu partout en France, par exemple à Clermont-Ferrand, Avignon, ou encore Guéret.