Société

JOURNÉE SPÉCIALE | À Chambéry, les sourires réapparaissent dans les maisons de retraite grâce aux enfants

Par Denis Souilla, France Bleu Pays de Savoie mercredi 11 février 2015 à 18:16

Quand les enfants côtoient les séniors. (image d'illustration)
Quand les enfants côtoient les séniors. (image d'illustration) © Maxppp

Il y a un mois, près de quatre millions de personnes participaient aux différentes marches républicaines. Ce jeudi 12 février, France Bleu vous propose une journée spéciale "comment mieux vivre ensemble ?". Éducation, citoyenneté, culture : quelles actions pour mieux vivre ensemble ? À Chambéry (Savoie), des enfants rendent visite aux personnes âgées en maison de retraite, pour créer du lien.

Comment mieux vivre ensemble ? C'est la question que l'on se pose, que l'on vous pose tout ce jeudi 12 février sur France Bleu. Un mois après les grandes manifestations partout en France après les attentats à Charlie Hebdo et dans une épicerie casher à Paris. Un exemple du vivre ensemble c'est peut être bien à la maison de retraite du Biollay à Chambéry (Savoie) où vivent des personnes âgées dépendantes, et la Maison de l'enfance y amène régulièrement les enfants pour y faire des activités.

Atelier peinture, sourires, être ensemble

Les pensionnaires de la maison de retraite du Biollay, à Chambéry, participent en ce moment à des ateliers peinture avec les plus jeunes. Objectif : le carnaval. La peinture, c'est un prétexte pour casser le cloisonnement rassurant, le quotidien sans surprise. Une rencontre est donc organisée : les enfants entre eux avec leurs éducateurs côtoient les plus âgés entre eux avec les soignants et les aide-soignants. Samuel Montenon est animateur du centre hospitalier Métropole Savoie qui gère cinq établissements pour personnes âgées : "c'est pas parce qu'on a fait un AVC qu'on n'a plus le droit de sortir, c'est pas parce qu'on a une maladie qu'on n'a pas le droit d'avoir la visite d'enfants de l'extérieur (...). On voit à travers le regard des autres et de voir des enfants avec leur spontanéité, surtout les moins de six ans qui n'ont pas de difficultés avec les handicaps, cela permet aux résidents de ne pas être considérés comme des malades" .Aux cotés de Liès, Anaé, Thomas et leurs pinceaux rouge, noir, orange ou bleu, Anne-Marie résidente à la maison de retraite a aussi un pinceau à la main : "j'ai un œil sur les enfants, (...) après tout ça nous permet de rester jeunes, c'est toujours drôle" , explique-t-elle avec le sourire. Ils sont tous assis autour de la table, les plus âgés en fauteuil roulant, les plus jeunes assis sur leurs talons. Ils ne se parlent pas vraiment, ils sont juste ensemble. D'autres rendez-vous sont prévus dans cette maison de retraite pour mélanger les vieux et les plus petits, sans a priori, le jardinage notamment, parce que les plus âgés ont toujours beaucoup de choses à apprendre aux plus jeunes.

Bien vivre ensemble : à la maison de retraite du Biollay, à Chambéry, des enfants rendent visite aux personnes âgées.