Société

De plus en plus de Sarthois se retroussent les manches pour entretenir leur commune

Par Bertrand Hochet, France Bleu Maine et France Bleu jeudi 6 octobre 2016 à 17:59

La liste des travaux est affichée sur la porte de la mairie
La liste des travaux est affichée sur la porte de la mairie © Radio France - Bertrand Hochet

Le phénomène prend de l'ampleur. De nombreuses municipalités organisent ces journées au cours desquelles les habitants sont invités à faire des travaux de nettoyage et d'embellissement dans leur commune. Les retombées ne sont pas que financières. L’ambiance dans ces villages s’en trouve améliorée.

La liste des travaux à effectuer est affichée sur la porte de la mairie. Etival-les-Le-Mans est la dernière commune sarthoise à lancer sa « journée citoyenne ». Ce samedi 8 octobre, les habitants de cette commune de 2.000 habitants sont invités à se retrousser les manches pour effectuer de menus travaux. Emmanuelle a tout de suite dit oui : « je trouve ça naturel », explique cette habitante qui y voit un intérêt direct : « si ça peut permettre de garder la taxe d’habitation à un niveau raisonnable et de ne pas augmenter les impôts, je trouve que c’est une bonne chose ». Et cette habitante poursuit : « donner une matinée de son temps, c’est rien ! »

"Créer une âme de village" - Emmanuel Franco, maire d'Etival

Au programme, ce samedi matin : peinture dans l'école, rénovation de l'église ou désherbage des chemins communaux. A Etival, comme dans de nombreuses communes, les employés municipaux ne peuvent plus tout faire, d'autant que les dotations de l'Etat qui représentent la moitié du budget sont en baisse. Le maire espère toutefois que les habitants vont se mobiliser. « Il y a déjà des gens qui se baissent pour arracher des herbes qui poussent devant leur trottoirs. Je vois aussi des haies du domaine public qui sont taillées. Tout cela existe déjà », raconte Emmanuel Franco. « J’espère que le fait de mettre un peu plus en valeur ces coups de main suscitera une action plus importante. Si on obtient ça, on aura réussi notre opération ! » L’élu espère ainsi créer une « véritable âme de village ». « J’y suis très attaché », confie le maire.

"La journée citoyenne, c’est faire ensemble pour bien vivre ensemble" - Eric Bourge, maire de La Guierche

A ce jour, au moins douze communes sarthoises ont déjà organisé ces séances de travaux et de nettoyage. La première à le faire a été La Guierche, voici deux ans. Le maire, Eric Bourge, est maintenant référant pour ces "journées citoyennes" dans le Grand Ouest. C'est lui que les élus peuvent contacter s'ils veulent des conseils. Il confirme que les retombées ne sont pas uniquement financières. « La journée citoyenne, c’est faire ensemble pour bien vivre ensemble », résume l’élu. « Concrètement, ça se traduit par de la citoyenneté active : plus de bonjours échangés le dimanche matin, plus de lien entre voisins. On vit dans une société de consommation dans laquelle il y a du pessimisme ambiant. La journée citoyenne n’est sans doute pas le remède miracle mais ça contribue à ramener un peu de positivité », assure Eric Bourge. Ces journées citoyennes peuvent dépasser le cadre des petites communes. Angers a fait la sienne, par exemple. Et Le Mans y réfléchit, peut-être à l'échelle d'un quartier.

La Guierche a déjà organisé deux journées citoyennes - Radio France
La Guierche a déjà organisé deux journées citoyennes © Radio France - Bertrand Hochet

ECOUTER - Les journées citoyennes se multiplient en Sarthe

Partager sur :