Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Journées du patrimoine : retour à la maison pour le char Saint-Chamond

samedi 15 septembre 2018 à 16:49 Par Marie-Jeanne Delepaul, France Bleu Saint-Étienne Loire

A l'occasion des journées du patrimoine, ce char de la Première guerre mondiale, construit à Saint Chamond en 1916 et entièrement rénové l'an dernier, est exposé tout le week-end près de Novaciéries.

Il s'agit du seul et dernier exemplaire des 400 chars Saint-Chamond construits pendant la Première guerre mondiale.
Il s'agit du seul et dernier exemplaire des 400 chars Saint-Chamond construits pendant la Première guerre mondiale. © Radio France - Marie-Jeanne Delepaul

D'habitude, le char Saint Chamond est conservé au musée des blindés de Saumur en Maine-et-Loire, mais exceptionnellement, pour les journées du patrimoine, il est exposé tout le week-end sur le site de Novaciéries à Saint-Chamond (Loire).

Il pèse 24 tonnes, mesure neuf mètres de long et trois de large... C'est le dernier exemplaire des quatre cents blindés produits entre 1916 et 1917 par la Compagnie des forges et aciéries de la marine et d'Homécourt de Saint-Chamond.

"C'est bien de voir ce char de retour dans sa ville natale, si proche de l'endroit où il a été construit" - Denis, un habitant

Samedi, plusieurs dizaines de curieux sont venus admirer ce patrimoine local, dont beaucoup d'habitants de Saint-Chamond, comme Denis, 58 ans : "Je trouve que c'est bien de voir ce char de retour dans sa ville natale, si proche de l'endroit où il a été construit". Même credo pour Bruno : "Aujourd'hui Saint-Chamond est tombée dans les oubliettes de l'histoire mais c'est une ville qui a compté, je suis fier de cela !" Myriam, qui vient d'une famille de militaires, est très émue : "On pense à ce qu'on vécu les soldats à l'époque !", tout comme Maxence, 11 ans : "C'est un char qui a roulé pendant la guerre, qu'il soit encore ici c'est impressionnant !"

Le reportage France Bleu : beaucoup d'habitants de Saint-Chamond parmi les visiteurs

Le char n'était plus en état de rouler depuis la guerre, mais il a été entièrement rénové l'an dernier. Ce dimanche, il est exposé entre 10h et 12h30, 14h et 17h30 en bas de Novaciéries. Il fera quelques manœuvres pour le public rue Pétin Gaudet.

Une maquette grandeur nature en construction

C'est la première, et peut-être la dernière fois que ce char passe quelques jours à Saint-Chamond, alors depuis trois ans, une maquette grandeur nature est en construction à Saint Chamond. René Jacquet est président du Cerpi, l'une des associations qui a construit la maquette : "La maquette est fidèle, sauf qu'elle ne roule pas, mais les patins de chenille sont identiques au projet qui existait il y a cent ans." Autre différence : la maquette est vide, alors que dans le char d'origine, l'intérieur est d'époque.

Le reportage France Bleu : une maquette en construction

Cette maquette est bientôt prête, il ne manque qu'un dernier coup de peinture ! Elle sera dévoilée au public pour les commémorations du 11 novembre à Saint Chamond.