Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Cyclisme : Julian Alaphilippe lance une saison 2021 pleine de défis

-
Par , France Bleu Berry, France Bleu

Le cycliste berrichon est au départ du Tour de la Provence, du jeudi 11 au dimanche 14 février. Julian Alaphilippe débute une saison 2021 riche en enjeux et en événements.

Julian Alaphilippe roulera toute l'année 2021 avec le maillot arc-en-ciel de champion du monde
Julian Alaphilippe roulera toute l'année 2021 avec le maillot arc-en-ciel de champion du monde © Maxppp - DARIO BELINGHERI/EPA/Newscom

Depuis son exceptionnel Tour de France 2019, Julian Alaphilippe a franchi un cap dans sa carrière. Le cycliste berrichon sort de deux saisons de très haut niveau. En 2020, il a remporté une étape sur le Tour de France, a porté le maillot jaune pendant trois jours et a surtout décroché le titre de champion du monde de cyclisme. C'est fort de cette expérience qu'Alaphilippe aborde la saison 2021. Il se sait très attendu et observé

Une première course en France avec son maillot arc-en-ciel

Julian Alaphilippe entame sa saison par une course de quatre jours, le Tour de la Provence. La première étape, ce jeudi 11 février, va l'emmener d'Aubagne à Six-Fours-les-Plages. L'objectif est de se remettre dans le bain de la compétition. D'autant que Julian Alaphilippe n'a plus disputé de course depuis sa chute sur le Tour des Flandres en octobre. Sa fracture au poignet droit n'est plus qu'un lointain souvenir. Sur les routes de Provence, Alaphilippe aura l'occasion de pédaler pour la première fois en France avec son maillot arc-en-ciel de champion du monde. Le Saint-Amandois ne cache pas son excitation à cette idée.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d’utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Un maillot de champion du monde à faire briller

Ce beau maillot, Alaphilippe va le garder toute la saison. C'est forcément un honneur mais cela peut aussi représenter une pression supplémentaire. Le cycliste de l'équipe Deceuninck-Quick Step a une responsabilité en plus. Le Berrichon devrait une fois de plus viser des victoires sur des Classiques, des courses d'un jour très réputées. Il voudra sans doute prendre sa revanche sur le Tour des Flandres, le 4 avril prochain. Il faisait en effet la course en tête en octobre dernier juste avant sa chute.

Le Tour de France, rendez-vous malgré tout incontournable

S'il n'en fait pas son objectif prioritaire, le Tour de France est forcément un marqueur de la saison pour Julian Alaphilippe. Le grand public garde encore en mémoire sa Grande Boucle de folie à l'été 2019 (14 jours en jaune et deux victoires d'étape). Il a également fait frissonner les passionnés de cyclisme en 2020. 

Avec le maillot de champion du monde, Alaphilippe passera encore moins inaperçu sur les routes du Tour. Le classement général n'est pas sa préoccupation. Mais on imagine mal le Berrichon ne pas viser une victoire d'étape ou un classement annexe comme le classement de la montagne. D'autant que le profil des deux premières étapes lui correspondent parfaitement, que ce soit à Landerneau ou à Mûr-de-Bretagne.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d’utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

La dernière année de contrat avec Deceuninck-Quick Step

Julian Alaphilippe est sous contrat avec Deceuninck-Quick Step jusqu'à la fin de l'année 2021. Une équipe qu'il a intégrée en 2014 et qui lui a fait confiance à un moment où pas grand-monde en France ne pariait sur lui. L'équipe belge n'est pas pour rien dans l'ascension d'Alaphilippe. Est-ce que cela aura une influence dans la suite de sa carrière ? Il faudra faire des choix et nul doute que le Berrichon sera très demandée par d'autres équipes. Surtout, il sera le seul gros poisson du peloton à être libre en fin de contrat cette année.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess