Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Jusqu'au bout de l'effort pour les coureurs du Marathon Metz Mirabelle

dimanche 8 octobre 2017 à 17:42 Par Jordan Muzyczka, France Bleu Lorraine Nord

Deux heures et 12 minutes de courses pour le premier; un peu plus de six heures pour le dernier arrivé. Les 1242 candidats sont allés au bout d'eux-mêmes pour boucler, à leur rythme, cette huitième édition du Marathon Metz Mirabelle qui avait lieu dimanche.

1242 coureurs ont pris le départ du Marathon Metz Mirabelle 2017. Le premier à bouclé les 42 km en 2h et 12 min; 6h et 13 min pour le dernier. © Radio France - Jordan Muzyczka
1242 coureurs ont pris le départ du Marathon Metz Mirabelle 2017. Le premier à bouclé les 42 km en 2h et 12 min; 6h et 13 min pour le dernier. © Radio France - Jordan Muzyczka © Radio France - Jordan Muzyczka

Metz, France

Certains devaient s'asseoir; d'autres, les mains sur les hanches, tiraient la langue. Encore une fois, les organismes ont souffert à l'occasion de cette huitième édition du Marathon de Metz Mirabelle. "On fait ça pour se dépasser. On veut souffrir", explique Yannick, accoudé à une barrière, épuisé, mais entouré de ses proches.

"C'est un défi personnel. Mais ont est poussé par tous les gens autour qui nous soutiennent. C'est magique."

Des clameurs qui lui ont permis de franchir l'arrivée sous la barre des trois heures. Et cet habitant de Saint-Julien-Lès-Metz n'est pas un cas isolé. Sur la place de la République, là où la course prenait fin, les scènes étaient toutes les mêmes: des encouragements, des félicitations... et les bobos.

"J'y suis allé trop fort dés le début", sourit Marc, à la fois amusé mais aussi pour dissimuler la douleur de sa crampe. "On était un bon groupe de coureur, avec une sacrée cadence."
Thibaut, lui, n'a plus assez de souffle pour s'exprimer. Tout juste parvient t-il à glisser un : "Montigny-Lès-Metz m'a tué... Un faux plat qui te coupe les jambes en deux...".
A ce stade, "Tout se joue dans la tête", explique Adrian. Cet étudiant strasbourgeois s'est pris de passion pour la course à pied depuis maintenant trois ans. "Et je vais continuer. Et revenir". La souffrance, un plaisir?

Une fois arrivés, les coureurs enfilaient tous une couverture de survie afin de se réchauffer. © Radio France - Jordan Muzyczka - Radio France
Une fois arrivés, les coureurs enfilaient tous une couverture de survie afin de se réchauffer. © Radio France - Jordan Muzyczka © Radio France - Jordan Muzyczka

1242 participants pour le Marathon, près de 7000 coureurs au total sur la journée

Et ils étaient près de 7 000 coureurs à partager ce plaisir. L'épreuve reine du marathon a réuni 1242 participants. mais sur la journée, elle n'était pas la seule course organisée. Tous les classements à retrouver ci-dessous.