Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Karine Le Marchand lance le grand débat sur l'agriculture

-
Par , France Bleu

Karine Le Marchand a lancé dimanche 23 février le grand débat sur l'agriculture sur le salon international de l'agriculture de Paris. Jusqu'au 31 mai, chaque Français peut donner son avis sur la politique agricole via une plateforme et des débats.

Karine Le Marchand , l’animatrice de L’Amour est dans le pré a accepté d’être la marraine du futur grand débat national sur l’agriculture qui aura lieu du 23 février au 31 mai 2020.
Karine Le Marchand , l’animatrice de L’Amour est dans le pré a accepté d’être la marraine du futur grand débat national sur l’agriculture qui aura lieu du 23 février au 31 mai 2020. © Maxppp - PHOTOPQR/LE PARISIEN/MAXPPP

Le débat est dans le pré : l'animatrice de télévision, Karine Le Marchand, a lancé ce dimanche 23 février depuis le Salon International de l'Agriculture, un grand débat sur le monde agricole. Baptisé ImPACtons pour rappeler l'acronyme PAC de la politique agricole commune. "Ce n’est pas un débat sur la politique française de l’agriculture, c’est un débat sur la politique agricole européenne",  a précisé le ministre de l’Agriculture Didier Guillaume lors de la présentation.

Comment participer au grand débat sur l'agriculture ?

C'est la première fois que les Français vont pouvoir donner leur avis sur les différentes facettes de l'agriculture : écologie, maltraitance animale, produits bio, prix des produits de base, rémunération des agriculteurs... pour participer, une trentaine de débats publics auront lieu en France, DOM compris. Vous pourrez aussi trouver un kit pour organiser un débat-maison sur le site officiel, mais aussi y envoyer des vidéos, des lettres. Vous ferez peut-être aussi partie des 140 Français tirés au sort, pour former une assemblée citoyenne entre les 27 et 29 mars. 

Les syndicats agricoles, ONG ou associations et organisations professionnelles pourront publier des "cahiers d'acteurs" sur le site. L'un des buts étant de reconnecter la France rurale et la France urbaine selon le ministre de l'agriculture.

En France, nous sommes très forts pour râler et nous rebeller, et pour la première fois, nous allons pouvoir aussi proposer: si les Français s'emparaient de ce droit-là, ce serait formidable - Karine Le Marchand

Un comité experts d'universitaires assurent la neutralité des débats et toutes les suggestions seront ensuite remises au ministre dans plusieurs mois qui devrait les intégrer pour rédiger son Plan stratégique national (PSN) exposant les priorités du pays en agriculture. Les plans des 27 pays de l'UE sont attendus par la Commission européenne pour élaborer la prochaine Politique agricole commune (PAC) pour la période 2021-2027.

Vous pourrez retrouver les dates des réunions sur le site internet de ce débat ImPACtons, il se termine le 31 mai.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu