Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Karl Kulinicz, directeur adjoint à la DDTM : " La Manche lutte activement contre la précarité énergétique"

jeudi 10 janvier 2019 à 8:26 Par Katia Lautrou, France Bleu Cotentin

2018 a été une année record pour la réhabilitation thermique des logements dans la Manche. 1076 logements ont bénéficié d'aides. Ce qui place la Manche parmi les départements les plus actifs en matière de lutte contre la précarité énergétique.

2018 :  année record pour la réhabilitation thermique des logements dans la Manche
2018 : année record pour la réhabilitation thermique des logements dans la Manche © Maxppp - Adrien Vautier / Le Pictorium

Manche, France

Le succès de la réhabilitation thermique dans la Manche selon Karl Kulinicz vient de la communication qui a été faite sur tout le département de la Manche : "on a fait en sorte de travailler de manière très complémentaire avec intercommunalités et le conseil départemental de façon à couvrir tout le territoire par les dispositifs d'aides qui permettent d'apporter un conseil gratuit complètement neutre auprès de toutes les personnes qui ont besoin de faire des travaux  das leur logement que ce soit des propriétaires occupants ou des propriétaires bailleurs y compris dans les copropriétés". Un site internet a été mis en place monprojet.anah.gouv.fr  il permet en indiquant son numéro fiscal de savoir si on est éligible aux aides de l'ANAH  (Agence Nationale pour l'Habitat) et d'être orienté en fonction des problèmes que l'on rencontre dans son logement pour savoir quels types de travaux peuvent être faits et une aide directe peut être apportée. "Ce sont en priorité pour les personnes à faibles ressources, l'idée c'est de baisser les charges pour ces ménages parce que ça pèse lourd donc  en faisant des économies d'énergie on baisse les charges et on permet à ces personnes à faibles ressources de mieux vivre dans leur logement plus confortable et qui revient moins cher." Les travaux concernent essentiellement le chauffage mais ça peut être aussi les travaux liés à l'autonomie pour les personnes vieillissantes ou handicapées qui ont besoin par exemple d'aménager une douche à la place d'une baignoire, de modifier des rampes d'escalier.

Le chèque énergie nouveauté en 2019

L'Etat délivre des "chèques énergie" qui tiennent compte des ressources des ménages. En 2019 le dispositif est reconduit et le montant moyen est revalorisé : "il passe de 150 à 200 euros en 2018 cela concernait 26 100 ménages pour à peu près 4 millions d'euros et il y aura encore davantage de ménages concernés en 2019". C'est pour faire des travaux mais aussi pour payer des factures d'énergie : "gaz, électricité ou fioul. On a travaillé avec une société qui permet l'accès au logement ce qui pourra déclencher des avances de subventions. C'est-à-dire que les personnes n'auront pas à avancer les montants de travaux qui peuvent être lourds quelquefois. ça peut dépasser les 10 000 euros. On pourra donc amener les avances de subventions ce qui fait que les gens n'auront pas à débourser trop". Ce qui permettra de payer que le solde sachant que les subventions peuvent aller jusqu'à 80% du coût des travaux. Des aides fiscales peuvent aussi être apportées pour des personnes qui souhaiteraient mettre en location des logements celle où il y a des opérations de revitalisation des territoires et pour l'instant c'est Cherbourg et Saint-Lô.