Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Tous les sports

Kevin Mayer abandonne le décathlon aux Championnats d'Europe d'athlétisme

mardi 7 août 2018 à 12:03 Par Mélanie Tournadre et Sonia Ghobri, France Bleu Drôme Ardèche et France Bleu

Kevin Mayer, le vice-champion olympique et champion du monde en titre, a abandonné le décathlon des Championnats d'Europe d'athlétisme à Berlin ce mardi après avoir mordu ses trois essais au saut en longueur.

Le décathlon de Kevin Mayer fond en larmes au bord de la piste aux championnats d'Europe d'athlétisme à Berlin.
Le décathlon de Kevin Mayer fond en larmes au bord de la piste aux championnats d'Europe d'athlétisme à Berlin. © Maxppp - Kay Nietfeld

Le décathlonien de Drôme Ardèche, Kevin Mayer, vice-champion olympique et champion du monde en titre, a abandonné la compétition aux Championnats d'Europe à Berlin. Une décision prise après avoir mordu ses trois essais au saut en longueur, a annoncé la Fédération française d'athlétisme ce mardi midi. 

Le Français avait pourtant réalisé le meilleur temps de la première des dix épreuves sur 100 m (10 sec 64), mais a échoué à réaliser un saut mesuré à la longueur, ce qui a compromis toutes ses chances de titre.  

"Si je continue alors qu'il n'y a pas de médaille à aller chercher, ça me fait moins de chances pour aller chercher une médaille ailleurs. Donc, je préfère reposer mon corps. Cela peut paraître prétentieux mais je visais la médaille d'or. Je pense avoir atteint le niveau pour", a expliqué Kevin Mayer au micro de nos confrères de France TV Sport. 

Kevin Mayer a fondu en larmes au bord de la piste après l'épreuve de saut en longueur. Mais il ne se décourage pas, il est conscient de son potentiel : "je suis vraiment désolé pour tous ceux que j'ai déçu. J'espère qu'ils savent ce que je vaux. En tout cas je sais ce que je vaux et quand ça sortira ça fera mal."

"Quand ça sortira ça fera mal"- Kevin Mayer au micro de nos confrères de France TV Sport

Son entraîneur Bertrand Valcin est aussi confiant pour l'avenir : "On a déjà connu de gros échecs et Kevin a toujours su bien rebondir. Le but c'est de le relancer le plus vite possible"