Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Kito de Pavant et Yannick Bestaven prenent le départ de la transat Jacques Vabre

dimanche 5 novembre 2017 à 10:24 Par Philippe Thomain, France Bleu Gard Lozère

Kito de Pavant et Yannick Bestaven prennent le départ ce dimanche à 13h35 de la transat Jacques Vabre à bord de "Bastide Otio", un monocoque de 18 mètres de la classe IMOCA. Une course qui les emmènera au Brésil, à Salvador de Bahia.

Kito de Pavant et Yannick Bestaven (à la barre) à bord de Bastide Otio
Kito de Pavant et Yannick Bestaven (à la barre) à bord de Bastide Otio - Robin Christol

Gard, France

Départ ce dimanche de la 13ème édition de la transat Jacques Vabre, transat en double du Havre à Salvador de Bahia. Parmi les 38 bateaux engagés qui vont des monocoques de 12 mètres aux multicoques de 32 mètres, Bastide Otio. Ce monocoque de 18 mètres sera skippé par Kito de Pavant et Yannick Bestaven.

Victime d'une fortune de mer dans le Vendée Globe fin 2016, Kito de Pavant est heureux de repartir en mer avec Yannick Bestaven

Ces deux hommes n'ont jamais couru ensemble même s'ils fréquentent les mêmes pontons depuis des années. Pour faire connaissance ils ont eu le convoyage depuis le port d'attache de Bastide Otio, Port-Camargue, jusqu'au Havre. Ce bateau est l'ancien "Initiatives Coeur" racheté par Yannick Bestaven. Un bateau d'une dizaine d'années qui, clairement, n'est pas le favori.

Salvador de Bahia, Kito de Pavant connaît et n'y a pas que de bons souvenirs, mais 2017 sera différente

Un nouveau Bastide Otio car le précédent n'existe plus. Il a coulé dans le sud de l'océan Indien, victime d'une collision avec un cachalot en 2016 alors qu'il était en course dans le Vendée Globe, skippé par Kito de Pavant. Kito secouru par l'équipage du Marion-Dufresne qui, après sa tournée dans les îles australes, l'avait ramené sur l'île de la Réunion.

"Bastide Otio" est trop vieux pour rivaliser en vitesse pure avec les bateaux les plus récents, mais rien n'empêche Kito de Pavant et Yannick Bestaven de dessiner un beau sillage