Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

L'accès au lac des Bouillouses à nouveau possible

-
Par , France Bleu Roussillon
Les Angles, France

Le préfet des Pyrénées-Orientales vient d'autoriser la réouverture du site des Bouillouses dans les montagnes catalanes. La promenade et la pêche sont à nouveau possible, dans le respect des mesures sanitaires.

Le lac des Bouillouses (archive)
Le lac des Bouillouses (archive) © Radio France - Sébastien Berriot

C'est le site de montagne le plus fréquenté par le grand public dans les Pyrénées-Orientales : le lac des Bouillouses, à cheval sur la Cerdagne et le Capcir, n'est plus interdit d'accès. Le préfet des Pyrénées-Orientales a répondu favorablement à la demande du maire des Angles. Il vient d'autoriser la reprise des activités de pêche et de promenade autour du lac. La baignade reste interdite, comme c'est le cas depuis toujours sur ce site.

Pas de navette pour le moment, la route est ouverte

L'arrêté précise que la réouverture du site, à plus de 2.000 mètres d'altitude, doit se faire dans le cadre des règles sanitaires en vigueur. Les rassemblements de plus de 10 personnes sont interdits. En ce qui concerne l'accès routier, il n'y a pas de restrictions. Les véhicules peuvent accéder jusqu'au parking du barrage.

En temps normal la route est fermée à partir du mois de juin. Le conseil départemental met en place un transport par navette. Mais cette année, avec la crise sanitaire, le département ne sait pas encore quand et dans quelles conditions les navettes pourront démarrer leur travail.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess