Société

L'accès aux soins, nouvelle priorité des Ardéchois

Par Emmanuel Champale et Pierre-Jean Pluvy, France Bleu Drôme-Ardèche mardi 30 août 2016 à 6:15

image d'illustration
image d'illustration © Maxppp - Maxppp

Sept ans après une première consultation, le Conseil Départemental a relancé une enquête auprès de la population pour connaître ses attentes et ses préoccupations. Après l'emploi en 2009, c'est la désertification médicale qui préoccupe le plus les Ardéchois.

L'Ardéche est un département où il fait bon vivre même s'il cumule certains inconvénients, par exemple la pénurie de médecins. C’est ce qui ressort de l'étude commandée par le Conseil Départemental et publiée dans son magazine « Reliefs » du mois de septembre. En tout, 3700 réponses ont été enregistrées. Et cette enquête, lancée sept ans après le premier sondage, permet de constater une évolution dans les préoccupations de la population.

Après l’emploi en 2009, c’est désormais l'accès aux soins qui inquiète le plus les ardéchois. Cette question enregistre une hausse de huit points par rapport à la dernière étude. La population souhaite davantage de généralistes et de spécialistes sur le territoire.

Les transports en commun sont aussi une préoccupation importante. Ils ne sont pas assez développés, notamment pour faciliter l'accès à l'emploi. Les ardéchois sont aussi nombreux à trouver que la qualité de la téléphonie fixe se dégrade.

Il y a toutefois de sérieux motifs de satisfactions et même de fiertés : la gastronomie et la qualité des produits alimentaires, mais d'une façon plus générale, c'est la qualité de vie qui est plébiscitée : 96% des habitants du département estiment qu'il fait bon vivre en Ardèche. C’est huit points de plus qu'en 2009. Cette enquête est a retrouver dans le numéro septembre-octobre du magazine départemental « Reliefs ».

Partager sur :