Société

Accueil des personnes âgées par des familles : 5 000 places vacantes en France

Par Anne-Natacha Bouillon, France Bleu Roussillon mardi 20 septembre 2016 à 15:25

10.000 familles françaises peuvent accueillir des personnes âgées ou des handicapés
10.000 familles françaises peuvent accueillir des personnes âgées ou des handicapés © Getty -

Ce système d'hébergement est encore méconnu partout en France. Plutôt que de placer vos aînés en institution, des familles peuvent les accueillir. Il suffit qu'un des membres ait un agrément.

Dans la maison de Ratiba à Perpignan, le rez de chaussée est entièrement dédié aux résidents : trois grandes chambres équipées, voire médicalisées, WC, salle de bain et un grand coin cuisine-salon qui donne directement sur le jardin.

Christophe, hémiplégique, va régulièrement fumer. Sa compagne Jackie lui rend visite toutes les semaines.

"Vu son handicap je ne pouvais pas le garder à la maison. Il devait aller dans une maison d'accueil spécialisée, on a préféré la famille d'accueil. Ici il est suivi tous les jours. Il y a des enfants, il y a d'autres personnes, il est bien entouré, c'est familial."

Car au milieu de ces trois résidents, Ratiba, son mari et ses trois enfants, tout le monde doit s'adapter, confie la mère de famille : "J'ai eu une dame. On se met tous à table "ah non non, c'est pas comme ça que ça marche, les enfants ne doivent pas sortir de table, et aller chercher leurs desserts au frigo. Moi de mon temps, il fallait demander l'autorisation." Mais aujourd'hui, ils ont le droit de sortir de table sans rien nous demander. Elle a eu du mal à l'accepter."

C'est ici que Maïté, résidente, veut finir sa vie.

"Je préfère ici. Au centre de Cerbère je ne me plaisais pas du tout. J'ai besoin quand même d'attention. C'est comme la famille. C'est un peu comme ma fille. Depuis trois ans et demi que je suis là, elle ne m'a pas encore jetée dehors. "

Au contraire, Ratiba les chouchoute, "ses" résidents : "Ce sont mes employeurs, ça il ne faut pas l'oublier. Je garde mes employeurs à la maison." Un boulot 24 heures sur 24, mais tellement enrichissant, ajoute la maîtresse de maison.

Comme chez Ratiba, 10.000 familles en France sont candidates à l'accueil de personnes âgées ou handicapées. Elles proposent 15.000 places, mais 30% d'entre elles sont toujours vacantes.

Cet accueil personnalisé plus chaleureux qu'en institution est aussi moins cher. La personne gardée doit débourser entre 1.600 et 1.800 euros selon ses revenus, c'est plus de 2.000 en moyenne pour un placement en EPHAD.

Les conseils départementaux mettent hébergeurs et hébergés en relation. Mais une entreprise vient de se monter pour leur prêter main forte : cettefamille.

Partager sur :