Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

L'actualité du 24 novembre en Mayenne

jeudi 24 novembre 2016 à 8:55 Par Armelle Rocque, France Bleu Mayenne

Laval renégocie son dernier emprunt toxique, Jean-Pierre Le Scornet démissionne et Laval Agglomération étend son offre de formations supérieures.

France Bleu Mayenne
France Bleu Mayenne © Radio France

Laval, France

Accord imminent entre la Ville de Laval et la banque DEPFA, sur le dernier emprunt toxique : Le médiateur est à l'oeuvre. Dans l'attente du résultat des négociations, le maire de Laval, François Zocchetto, a préféré repousser la date du prochain Débat d'Orientation Budgétaire prévu initialement lundi prochain. Contracté en 2006 par l'équipe de François d'Aubert auprès de la banque irlandaise, le taux de cet emprunt est passé de 19% à 50%, soit 5 M€ à rembourser chaque année par la Ville au lieu de 2, 2 M€.

Jean-Pierre Le Scornet n'est plus le patron du PS 53 : Il a décidé de démissionner et s'en explique dans un communiqué. "J'ai décidé, écrit-il, de mettre un terme à mes responsabilités de 1er Secrétaire Fédéral du Parti Socialiste. Ce choix est une décision personnelle car je souhaite me consacrer pleinement à un nouveau projet professionnel". C'est une présidence collégiale qui est mise en place jusqu'au prochain Congrès du PS prévu au second semestre 2017. Michel Rose, secrétaire fédéral à la coordination, Antoine Caplan en charge de la section socialiste de Laval et Jean-Pierre Le Bonhomme, de celle de Mayenne, vont assurer l'intérim.

A l'Estaca, encore beaucoup d'interrogations : Un étudiant s'est amusé à mettre hors-service 88 ordinateurs de l'établissement avec une clé USB. Ses camarades ne comprennent pas son geste et se disent pénalisés. Après avoir été démasqué, le jeune homme a été placé en garde à vue, lundi, puis libéré. Il va devoir s'expliquer devant le procureur de la République et passera prochainement en Conseil de discipline. Elève de 4e année, il risque l'exclusion de son école.

Un projet qui pourrait faire du bien à la pénurie de médecins : On parle d'ouvrir à Laval une première année de médecine. Laval Agglomération y travaille depuis six mois avec la Faculté d'Angers. Cette nouvelle formation pourrait voir le jour à la rentrée 2018.

Bilan mitigé pour les professionnels du tourisme des Pays de la Loire mais plutôt bons pour les Mayennais : Après plusieurs années de hausse, la fréquentation a diminué de 2, 4% cet été dans les hébergements collectifs sauf en Mayenne où le nombre de nuitées a augmenté de presque 8%. Comme partout en France, les étrangers ont boudé la région, par peur des attentats. Les nuitées diminuent de 3,2 % dans les campings et de 8,5 % dans les autres hébergements collectifs touristiques. Seuls, les hôtels tirent leur épingle du jeu avec une hausse de fréquentation de 4,4 % et de plus de 10% dans notre département.