Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Coronavirus : l'aéroport de Biarritz Pays Basque dans l'attente de la reprise

-
Par , France Bleu Pays Basque

L'aéroport de Biarritz Pays Basque à la recherche d'un futur. Son activité est très en deçà du niveau d'avant l'épidémie. On est très loin des 1.060.000 passagers de 2018. En 2020 on en comptait à peine 300.000. Un retour aux chiffres d'avant la crise est espéré en 2025, voire 2027 !

Le hall d'embarquement de l'aéroport de Biarritz Pays Basque
Le hall d'embarquement de l'aéroport de Biarritz Pays Basque © Radio France - Jacques Pons

Pas sûr que l'aéroport de Biarritz retrouve rapidement son niveau d'activité d'avant l'épidémie de Covid-19. En raison du choc sanitaire, les responsables de l'aéroport ont dû licencier et sérieusement revoir à la baisse leurs investissements. De plus, les spécialistes s’accordent sur une hypothèse d'un retour au trafic de 2018 au delà de 2025, voire 2027 ! 

Le hall de l'aéroport
Le hall de l'aéroport © Radio France - Jacques Pons

Le trafic a chuté de plus de 50% en 2020

En 2018, plus d'1.060.000 passagers ont transité par Biarritz. L'aéroport avait alors un budget bénéficiaire d'1,2M. C’était avant. En 2020, le trafic aérien a chuté de 53%. Tous les investissements non-obligatoires ont été interrompus. Sur les 70 salariés on n'en compte plus aujourd'hui que 54. Il a fallu licencier neuf personnes. Cinq départs à la retraite ne sont pas renouvelés et un contrat a été rompu pour inaptitude. Les contrats saisonniers (concernant six personnes) sont renvoyés à plus tard. Tout a changé depuis mars 2020. Les personnels bénéficient du chômage partiel. Les perspectives de reprise ne cessent d'être retardées avec les confinements successifs. 

Un redémarrage des liaisons aériennes est envisagé par certaines compagnies en juin, voire juillet comme Easyjet et Volotea. Trois destinations desservies par Ryanair sont également dans l'attente, soit pour juin, soit pour juillet. Seule note d'espoir : en cas de reprise générale cet été, huit compagnies assureront 22 liaisons, soit la même proportion qu'en 2018.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess