Société

L'aéroport de Dole épinglé par la Cour des Comptes

France Bleu Besançon mercredi 11 février 2015 à 12:00

Aéroport de Dole Jura
Aéroport de Dole Jura © Maxppp

La viabilité économique d'un aéroport unique n'est pas démontrée pour les régions Bourgogne et Franche-Comté, et celle de deux aéroports (Dijon et Dole) l'est encore moins. C'est ce que dit notamment la Cour des Comptes dans un rapport rendu public ce mercredi.

Dans son rapport annuel sur l'utilisation de l'argent public, la Cour des comptes montre du doigt les aéroports de Dole (Jura) et de Dijon, distants d'à peine cinquante kilomètres et dont la viabilité économique n'est "pas démontrée" .

La Cour rajoute que "la pertinence même d'un aéroport unique interrégional n'apparaît pas évidente, au regard de la faiblesse du bassin de chalandise " et de la proximité de grands aéroports internationaux. L'administration demande même l'arrêt des subventions à Dole .

Toujours selon la Cour des comptes, entre 2010 et 2013, toutes aides confondues, quelque 21,9 millions d'euros ont été injectés dans le développement de l'aéroport de Dijon et 9,9 millions d'euros pour l'essor de la plate-forme de Dole. Au total, en comptant les aides promises à Dole d'ici fin 2016, ce sont 42 millions d'euros qui auront été versés par les pouvoirs publics aux deux aéroports.

Parmi ses recommandations, la Cour propose d'améliorer la desserte des grands aéroports voisins plutôt que de faire de Dole un nouvel aéroport interrégional. 

En 2014, l'aéroport de Dole a enregistré 100.000 passagers.