Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société DOSSIER : Mouvement des "gilets jaunes"

VIDÉO - L'aéroport Toulouse-Blagnac paralysé une heure après des intrusions sur les pistes

vendredi 14 décembre 2018 à 21:17 Par Théo Caubel, France Bleu Occitanie et France Bleu

Plusieurs gilets jaunes et membres de l'association Handi-social ont réussi à pénétrer sur le tarmac de l'aéroport Toulouse-Blagnac vendredi après-midi. Le trafic a été arrêté pendant plus d'une heure.

La trafic a été fortement perturbé vendredi après-midi.
La trafic a été fortement perturbé vendredi après-midi. © Radio France - Bénédicte Dupont

Toulouse, France

Action coup de poing de l'association Handi-social avec plusieurs gilets jaunes. Plusieurs personnes ont réussi vendredi 14 décembre à pénétrer sur le tarmac de l'aéroport Toulouse-Blagnac. Ils y sont restés une dizaine de minutes avant l'intervention des forces de l'ordre.  

Ils réclament le respect de la convention internationale des handicapés et s'opposent à la loi ELAN.  

Les manifestants ont profité d'une faiblesse dans la sécurité de l'aéroport 

Pendant près d'une heure, entre 16h et 17h, le trafic aérien de l'aéroport a été stoppé. La reprise a été progressive.

Une enquête a été ouverte pour déterminer les circonstances de cette intrusion. Les militants d'Handi-social expliquent avoir profité de la présence d'un seul agent de sécurité devant un portail pour pénétrer sur les pistes. 

Les manifestants ont été relâchés par les forces de l'ordre en début de soirée.