Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

L'affaire de violences sexuelles qui concerne François Zocchetto fait beaucoup réagir dans les rues de Laval

-
Par , France Bleu Mayenne, France Bleu

Les Lavallois apprennent ce mardi 12 novembre que leur maire, François Zocchetto est accusé par une femme de violences sexistes et sexuelles. Les faits remonteraient à 2016 et ils font désormais grand bruit à Laval.

Ces révélations à cinq mois des municipales interrogent les Lavallois.
Ces révélations à cinq mois des municipales interrogent les Lavallois. © Maxppp - Maxppp

Laval, France

On vous en parlait ce mardi 13 novembre, une femme accuse François Zocchetto de violences sexistes et sexuelles. L'affaire remonte à 2016. Le maire de Laval à l'époque sénateur accompagne Jean-Vincent Placé, alors secrétaire d'Etat pour un déplacement à Rome. 

Une ancienne collaboratrice de ce dernier aurait été obligée par le secrétaire d'Etat, à danser un slow avec François Zocchetto et l'élu aurait eu des gestes déplacés.  Au lendemain de ces annonces, l'affaire est sensible pour les Lavallois et elle fait du bruit.  

Il y a ceux qui ne veulent pas s'en mêler : "Je le connais trop bien, je ne peux pas vous en parler". Et il y a ceux qui se posent des questions, comme Sarah : 

On ne sait pas comment cela s'est passé, avec tout ce qu'on dit maintenant, est-ce-que c'est vrai ? Cette personne n'aurait pas dû accepter de danser avec François Zocchetto

Dans un communiqué, le maire de Laval s'excuse et dément ces accusations. Il met en cause l'opposition socialiste : "L'un de mes adversaires est socialiste et cette personne qui me met en cause, ne se cache pas de travailler pour un responsable socialiste aux hautes ambitions. Cette temporalité n'est certainement pas due au hasard". Un argument qui parle à Jeannette : 

En politique, tous les coups sont bas. C'est certainement un complot 

Cette affaire est révélée à cinq mois des prochaines municipales, et François Zocchetto est candidat à sa propre réélection. "J'espère que les Lavallois ne voteront pas pour lui, enfin quand on voit ce qui se passe avec Balkany... Mais je pense que cela peut jouer dans la balance quand même. Après je ne sais pas ce que les gens attendent du maire. Ce sont des gens qui ont été élus et ils doivent avoir une certaine conduite", analyse Martine. 

Marcel attend surtout de voir la suite de cette affaire : "Une fois que la justice sera passée, il prendra peut-être les décisions qu'il estime bonnes, il verra s'il doit démissionner ou pas". 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu