Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social DOSSIER : Elections 2017 : nos décryptages

VIDÉO - Présidentielle : l'âge de la retraite, vu par les candidats

lundi 27 mars 2017 à 11:56 Par Isabelle Lassalle, France Bleu

Âge légal du départ à la retraite, durée de cotisation… comment assurer l'équilibre entre actifs et retraités ? Décryptage et propositions des candidats à la présidentielle.

Présidentielle : l'âge du départ à la retraite, vu par les candidats.
Présidentielle : l'âge du départ à la retraite, vu par les candidats. © Maxppp -

Explications et programmes des candidats

Décryptage et problématique

Le système de retraite français, fondé depuis 1945 sur le principe de répartition, repose sur la solidarité entre les générations. Les actifs contribuent, via des cotisations obligatoires, aux caisses de retraite qui versent des pensions aux retraités. C’est donc un transfert direct des générations actives aux générations à la retraite.

Pour les retraités salariés du privé, en 2015 : 17,5 millions de cotisants pour 13,9 millions de retraités. Le nombre de cotisants par retraité est en baisse constante depuis 1964. On comptait alors 4,4 cotisants par retraité. En 2015, c’est 1,3 cotisant seulement par retraité.

Comment équilibrer le système des retraites ? Plusieurs leviers permettent de le réguler : l'âge du départ à la retraite, la durée de cotisation ou encore le montant des pensions.

La réforme des retraites de 2010 a fixé à :

  • 62 ans la retraite complète, si la durée de cotisation est remplie
  • 67 ans la retraite complète, sans condition de durée de cotisation
  • 70 ans la retraite d'office

Les propositions des candidats

François Fillon est le seul candidat à vouloir repousser l’âge légal à 65 ans. Philippe Poutou et Nathalie Arthaud souhaitent abaisser l’âge du départ à la retraite à 60 ans. C’est également le cas de Marine Le Pen et Jean-Luc Mélenchon qui proposent tous les deux de réduire également la durée de cotisation à 40 ans.

À droite, Jacques Cheminade, François Asselineau et Nicolas Dupont-Aignan veulent maintenir un départ à 62 ans. Tout comme Emmanuel Macron, mais en permettant à ceux qui le souhaitent de travailler plus longtemps. Benoît Hamon propose également d’étendre les comptes pénibilités pour permettre des départs plus tôt.