Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

L'agglomération du Cotentin veut créer 4600 logements en six ans

-
Par , France Bleu Cotentin

Le conseil communautaire du Cotentin a examiné ce mardi le projet de programme local de l'habitat pour l'agglomération., Il prévoit la création de 4600 logements en six ans, pour accompagner le dynamisme économique du territoire.

Vue de Cherbourg
Vue de Cherbourg © Radio France - Caroline Félix

C'était l'un des gros points au menu du conseil d'agglomération du Cotentin ce mardi 29 juin : la présentation du projet de programme local de l'habitat (PLH). Pour résumer : définir les grands axes du développement du logement à l'échelle d'un territoire de 180.000 habitants dans les six ans qui viennent. "Il s'est élaboré en trois phases : le diagnostic, la définition des orientations et le plan d'actions en tant que tel", précise Martine Grunewald, vice-présidente en charge de l'habitat et du logement. 

Le Cotentin, "premier territoire créateur d'emplois en France"

Le diagnostic est assez clair : le Cotentin se développe, les entreprises attirent de nouveaux salariés, et par conséquent, il faut offrir des possibilités de se loger à ces nouveaux habitants. Le PLH va donc accompagner cet élan. 

On est sur une dynamique économique extrêmement positive dans le Cotentin. Selon Pôle emploi, on est sur des perspectives de créations d'emplois de +23% cette année, contre +0,8% pour l'ensemble de la région Normandie. Nous sommes sur une dynamique telle que le Cotentin est le premier territoire créateur d'emplois dans notre pays - David Margueritte, président de l'agglomération du Cotentin

La communauté d'agglomération entend actionner les deux leviers : création de logements neufs et rénovation. L'objectif est de créer 4652 logements en six ans, soit d'ici la fin du mandat : 

  • constructions neuves : 3489 logements (75%)
  • logements vacants remis sur le marché : 698 logements (15%)
  • changements d'usage du bâti : 233 logements (5%)
  • opérations de renouvellement (reconquête de friches) : 233 logements (5%)

Guichet unique pour les aides 

Pour se faire, de grandes orientations sont prévues, déclinées autour de 15 actions

  • répondre aux besoins des habitants : construction d'une résidence meublée "mobilité" pour des jeunes actifs, création d'une aide aux propriétaires, foyer des jeunes travailleurs à Valognes (12 logements), faciliter l'accès à 200 logements collectifs, etc. 
  • massifier la rénovation thermique : ouverture d'un guichet unique pour conseiller et promouvoir les aides
  • accompagner la dynamique de manière équilibrée sur le territoire : développement d'un observatoire du foncier, assurer une répartition géographique du logement social, repérage des logements vacants

"On va aussi encourager les propriétaires à rénover leurs logements à travers des aides et un guichet unique dès l'année prochaine, pour accompagner les habitants. C'est très complexe de connaître les aides auxquelles on a droit en matière de rénovation énergétique. Certains abandonnent des projets", explique David Margueritte.  

A l'échelle de tout le territoire

La communauté d'agglomération se lance aussi dans un programme de logement social "de qualité". Et surtout à l'échelle de tout le territoire, de façon harmonieuse. "Il y a une demande des communes rurales. On a onze petites villes de demain sur le Cotentin, qui maillent efficacement le territoire. On a vocation d'aider à _des constructions de grande qualité_, raisonnées, en respectant nos paysages", ajoute le président de la communauté d'agglomération. En gros, n'imaginez pas des nouvelles grandes tours et des barres d'immeubles à Valognes, Saint-Vaast-La-Hougue ou aux Pieux. "On n'est pas sur le modèle des années 70. Là, ce sont des constructions individuelles le plus possible, très économes en énergie, qui s'intègrent parfaitement", explique David Margueritte. D'autant que 75% de la population peut prétendre à un logement social.

Les communes de l'agglomération vont délibérer de leur côté sur le programme local d'habitat d'ici la fin de l'été. Avant un nouvel examen en conseil communautaire en fin d'année 2021.  

Choix de la station

À venir dansDanssecondess