Société

L’alcool devient-il un problème dans les stations des Pays de Savoie ?

Par Anne Chovet, France Bleu Pays de Savoie vendredi 27 février 2015 à 11:41

Folie Douce Ski station Val Thorens
Folie Douce Ski station Val Thorens © Radio France - Agathe Mahuet

Là-haut l’ivresse n’est pas due qu’à l’air pur... Chaque année, pendant les vacances d’hiver, les pompiers et les gendarmes, passent leurs nuits à ramasser des vacanciers ivres, dans les grandes stations de ski des Pays de Savoie. Reportage à Val Thorens, en Savoie.

L'hiver, la station de Val Thorens devient une véritable ville, avec quasiment 30 000 habitants. Et comme dans chaque ville, on retrouve de nombreuses incivilités. Un phénomène se développe depuis déjà plusieurs années : l'alcoolisme chez les jeunes. Un vrai phénomène de société à prendre au sérieux, il y a un peu plus d’un an un jeune de 18 est mort d'hypothermie dans la station.

En fin de journée les superettes sont prises d’assaut

Le soleil tombe à peine, il y a déjà la queue aux caisses des supérettes de la station. Dans les rues on croise des jeunes avec des cartons remplis de bouteilles d'alcool. Au-delà du tapage nocturne et des bagarres, ces jeunes se mettent en danger. Une fois ivre, certains perdent totalement les pédales, et il n’est pas rare que les pompiers ou les gendarmes, en retrouvent, dans la neige, en caleçon… D’autres s’endorment dehors, alors qu’il peut faire -10, -15 degrés.

Ces interventions prennent du temps aux pompiers

A Val Thorens, la préfecture de Savoie a mis en place un "igloo" de dégrisement. Une salle ouverte deux fois par semaine, tenue par une infirmière qui prend en charge les personnes très alcoolisées. Les autres jours les pompiers doivent descendre les vacanciers à l’hôpital de Moûtiers, cela leur prend beaucoup de temps. En moyenne ces interventions durent entre 2h30 et 3h selon le capitaine Thierry Voisine, le chef de centre de secours des pompiers de Val Thorens.

"Val Thorens est à 2.300 mètres d’altitude, la nuit avec les températures glaciales, toute personne alcoolisée est potentiellement une victime".

Le capitaine Thierry Voisine, chef du centre de secours des pompiers de Val Thorens

Après plusieurs plaintes de vacanciers à cause du tapage nocturne, l'office du tourisme de Val Thorens a mis en place des « ambassadeurs du respect » pour encadrer les jeunes la nuit. Ils les ramènent chez eux, ou préviennent les pompiers ou les gendarmes si besoin. D'autres stations de Savoie envisagent de mettre en place ce système dès la saison prochaine.

Le reportage de Mélodie Viallet à Val Thorens