Société

L'Allemagne championne du monde, les Argentins de Bordeaux beaux joueurs

Par Lorrain Sénéchal, France Bleu Gironde lundi 14 juillet 2014 à 1:35 Mis à jour le lundi 14 juillet 2014 à 10:34

Au coup d'envoi, le bar est trop petit pour accueillir les 200 supporters
Au coup d'envoi, le bar est trop petit pour accueillir les 200 supporters © Radio France - Lorrain Sénéchal

La Mannschaft s'est imposée 1 à 0 après prolongations. A Bordeaux 200 supporters argentins se sont réunis au bar El Chivito, dans le centre-ville pour suivre la finale de la Coupe du monde de football ce dimanche soir. Ils ont mis le feu à la soirée, même après la défaite.

L'Allemagne a remporté son 4e mondial de fooball. Les coéquipiers de Philip Lahm ont battu l'Argentine en finale 1 à 0 ce dimanche soir au stade Maracana de Rio, après prolongations. C'est Mario Götze qui a inscrit le seul but du match à la 113e minute de jeu.

Deux-cents supporters de l'Albiceleste ont suivi la rencontre dans un bar du centre-ville de Bordeaux, El Chivito, un bar tenu par des Argentins.

Le reportage de Lorrain Sénéchal au bar argentin El Chivito

L'ambiance est chaude avant le coup d'envoi. Les joueurs de la "banda de Bordo" frappent frénétiquement sur leurs caisses clairs et leurs tambours. Parmi eux, Fabian est prêt, il pronostique 3-1 pour l'Albiceleste.

Fabian, Argentin de 32 ans, membre de la "Banda de Bordo" - Radio France
Fabian, Argentin de 32 ans, membre de la "Banda de Bordo" © Radio France - Lorrain Sénéchal

Higuain ouvre même le score après une demi-heure... Hors-jeu. Vient la deuxième période. Les Argentins sont fébriles, le match est à couteaux tirés, si bien qu'à la fin du temps réglementaire, avec un score toujours vierge, ils y croient encore.

"Nous jouons mieux que les Allemands, nous allons l'emporter, c'est sûr." — Mattias

Et puis soudain... le silence. Mario Götze, entré en toute fin de match, vient d'ouvrir le score pour l'Allemagne. C'est la douche froide même si les supporters Argentins reprennent leurs esprits et redonnent de la voix.

Malgré la défaite, les Argentins font la fête dans la nuit bordelaise - Radio France
Malgré la défaite, les Argentins font la fête dans la nuit bordelaise © Radio France - Lorrain Sénéchal

Ils ne reviendront pas, l'Allemagne est sacrée. Mais les Argentins sont beaux joueurs ils ressortent les tambours. La meilleure façon de se consoler c'est encore la fête. Et puis après tout, l'Argentine est (encore) allée en finale de la Coupe du monde.