Société

L'ancien maire PS de Clichy-sous-Bois, Claude Dilain, est mort

Par Martine Bréson, France Bleu Paris mardi 3 mars 2015 à 10:07 Mis à jour le mardi 3 mars 2015 à 14:00

Claude Dilain
Claude Dilain © Radio France - / Noé da Silva

Le socialiste Claude Dilain est mort mardi matin. Il avait 66 ans. Claude Dilain était sénateur de Seine-Saint-Denis. Il avait été maire de Clichy-sous-Bois de 1995 à 2011. La ville prévoit de lui rendre un "hommage républicain" dans quelques jours.

L’ancien maire PS de Clichy-sous-Bois, Claude Dilain , sénateur de Seine-Saint-Denis est mort mardi matin. Il avait 66 ans. Il était hospitalisé à Paris à l'hôpital Georges Pompidou. Il était tombé dans le coma après un malaise survenu à Paris.

Claude Dilain avait été mis sur le devant de la scène en 2005, au moment des émeutes de banlieue . Les émeutes avaient débuté dans sa ville après la mort de deux adolescents, Zyed et Bouna, décédés dans un transformateur électrique où ils s'étaient cachés pour échapper à la police.

Clichy-sous-Bois était devenue de symbole des banlieue déshéritées.

Pap Dilain Julie 12h

La ville prépare un "hommage républicain" en mémoire de son ancien maire Claude Dilain. Cet hommage aura lieu dans quelques jours.

Des réactions

"C'est une grande tristesse pour Clichy et pour l'ensemble des quartiers populaires. Il a beaucoup fait pour ces territoires oubliés et il avait encore beaucoup à faire ", a déclaré le maire de Clichy-sous-Bois, Olivier Klein.

"La Seine-Saint-Denis perd un combattant engagé au service de ce département (Seine-Saint-Denis), un militant infatigable pour la justice et l'égalité territoriale ", a déclaré le président du conseil général, Stéphane Troussel .

Son mort Dilain - 12H

Les réactions ont été nombreuses pour saluer l'homme engagé dans la défense des banlieues.

Le parcours de Claude Dilain

Claude Dilain était devenu président de l'association "Ville et banlieue" en 2008.

Claude Dilain était pédiatre , il était à la retraite. Fils d'ouvrier, il avait grandi à Saint-Denis (Seine-Saint-Denis). Devenu médecin il avait choisi la ville de Clichy-sous-Bois pour ouvrir son cabinet. C'est dans cette commune qu'il avait décidé de se lancer en politique. En 1995, il avait remporté les municipales au deuxième tour face au Front National. Il avait occupé le fauteuil de maire de Clichy-sous-Bois durant 16 ans . Puis il avait laissé la place à son ami Olivier Klein pour siéger au Sénat où il était membre de la commission des affaires sociales. Il était aussi conseiller général mais il ne comptait pas se représenter en 2015.