Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

L'ancien siège de la Région Ile-de-France transformé en foyer mères-enfants

mardi 18 décembre 2018 à 0:01 Par Nicolas Olivier, France Bleu Paris

Le Conseil régional d'Ile-de-France a ouvert lundi un centre d'hébergement d'urgence temporaire dans ses anciens locaux du boulevard des Invalides à Paris. Un lieu dédié aux femmes sans-abri tout juste sorties de la maternité.

Le centre d'hébergement temporaire a une capacité de 49 places.
Le centre d'hébergement temporaire a une capacité de 49 places. © Radio France - Nicolas Olivier

Paris, Île-de-France, France

Inoccupé depuis le déménagement du Conseil régional à Saint-Ouen, l'immeuble du 35 boulevard des Invalides (7e arrondissement) a trouvé une nouvelle utilité en attendant d'être vendu. Depuis lundi, il sert de refuge à des jeunes mères en grande précarité, seules avec leur nouveau né. Ce centre d'hébergement d'urgence d'une cinquantaine de places est ouvert pour tout l'hiver, jusqu'au 31 mars 2019.

Un projet innovant qui veut servir d'exemple

En quelques semaines, les anciens bureaux de la Région ont été transformés pour aménager des chambres de 2 à 3 lits, des sanitaires, et des espaces de vie. C'est la Croix Rouge, avec une équipe de onze personnes, qui assure la prise en charge des pensionnaires et leur accompagnement personnalisé vers la réinsertion. Il n'y a pas d'accueil sur le site, toutes les femmes sont orientées par le 115 dès leur sortie des maternités de Paris ou de Seine-Saint-Denis. La Région a prévu une enveloppe totale de 300.000 euros pour les trois mois et demi de fonctionnement.

Valérie Pécresse invite les propriétaires de locaux vides à les mettre à la disposition des plus démunis. - Radio France
Valérie Pécresse invite les propriétaires de locaux vides à les mettre à la disposition des plus démunis. © Radio France - Nicolas Olivier

L'initiative n'est pas sans rappeler celle d'Anne Hidalgo qui a ouvert le 11 décembre un centre d'accueil pour femmes SDF dans des salons de l'hôtel de ville de Paris. Valérie Pécresse veut aller plus loin et dupliquer ce dispositif partout en Ile-de-France, notamment en incitant les promoteurs à mettre leurs locaux inoccupés à disposition. "Des immeubles vides, il y en a dans toute l'Ile-de-France. Je lance un appel à tous les propriétaires notamment de bureaux pour faire comme ici de l'urbanisme transitoire. La région les aidera financièrement."

L'opposition demande des solutions pérennes

Le Conseil régional a décidé de faire du soutien des femmes à la rue sa grande cause 2019, en augmentant de 19% l'investissement dans les secteurs de l'action sociale et de la santé. Des crédits pourtant divisés par trois depuis 2015, persifle le groupe écologiste pour qui "il y a urgence à élaborer des solutions d’hébergements pérennes pour sortir les femmes de la rue et de la pauvreté." 

Dans le même ton, les élus communistes accusent Valérie Pécresse d'avoir supprimé 12 millions d'euros consacrés à l'hébergement des sans-abris depuis le début du mandat. Tout en saluant la création de ce centre temporaire, la gauche redoute "une initiative sans lendemain".