Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

L'appel à l'aide d'un patron de trampoline parc dans la métropole lilloise

-
Par , France Bleu Nord

Ces espaces de loisirs indoor ont profité des vacances pour rouvrir, accueillant essentiellement des centres de loisirs. C'est un secteur qui souffre énormément de l'épidémie de coronavirus avec déjà 5 mois de fermeture en 2020 et des chutes de chiffres d'affaires allant jusqu'à 70%.

La salle de loisirs indoor Weez Jump, à Neuville-en-Ferrain, près de Lille
La salle de loisirs indoor Weez Jump, à Neuville-en-Ferrain, près de Lille © Radio France - Stéphane Barbereau

Depuis le 21 décembre, les cris d'enfants, transformés en kangourous sautillant de trampolines en trampolines, résonnent de nouveau au Weez Jump de Neuville-en-Ferrain, dans la zone commerciale Porte de Flandres. Enfin, se réjouit le responsable administratif Sébastien Fuger : 

Nous, le secteur des loisirs, on est dans la merde !

"On est vraiment au bord du précipice" dit ce patron de salle de loisirs indoor

"On est bourré de dettes. On nous aide à hauteur de 20% de notre chiffre d'affaires mais c'est bien trop peu. On continue de payer nos charges fixes (loyer, électricité,...) qui s'élèvent à 27 000€ par mois et on nous aide à hauteur de 10 000€".

Tous les mois, on perd 17 000€ ! On est au bord du précipice. Le gouvernement n'a pas compris notre situation.

Une réouverture pour 2 semaines seulement

Les trampolines parc peuvent accueillir de nouveau les mineurs depuis le 15 décembre mais avec une jauge restreinte. Dans cette salle, ce sont 76 personnes par heure seulement qui peuvent s'amuser au même moment au lieu de 137 en temps normal. Et priorité est donnée aux centres de loisirs, les particuliers peuvent venir mais les parents ne peuvent pas rester dans l'aire de jeux. La structure ouvre donc uniquement en période de vacances, en-dehors ce n'est plus rentable. 

Reportage au Weez Jump de Neuville-en-Ferrain

Le bailleur, Ceetrus (ex-Immochan), a déjà fait un geste lors du premier confinement en ne faisant pas payer aux enseignes locataires 2 mois de loyer. Mais c'est surtout l'aide de l'Etat que réclame toute cette filière. Après deux confinements et 5 mois de fermeture, elle demande le déblocage d'un deuxième prêt garanti par l'Etat pour continuer à vivre. Une pétition a été lancée, et a récolté plus de 15 000 signatures en cette fin décembre. En attendant, les 4 trampoline parcs de la métropole lilloise accueillent les enfants, au compte-goutte. La plupart refermeront leurs portes ce dimanche 3 janvier.

PRATIQUE : les trampoline parcs ouverts

Choix de la station

À venir dansDanssecondess