Société

L’Ardèche et le monde du rugby font leurs adieux à Lilian Camberabero

Par Charlotte Coutard, France Bleu Drôme-Ardèche dimanche 3 janvier 2016 à 11:03

Beaucoup n'ont pas pu entrer dans l'église pour assister aux obsèques.
Beaucoup n'ont pas pu entrer dans l'église pour assister aux obsèques. © Radio France - Charlotte Coutard

Beaucoup d'émotion ce samedi au Pouzin, pour les obsèques de Lilian Camberabero. L'ancien rugbyman, international Français, est mort lundi à l'âge de 78 ans des suites d'un cancer. Près de 600 personnes, proches, anonymes, fans de rugby, sont venus lui dire au revoir.

Près de 600 personnes sont venues rendre un dernier hommage ce samedi à Lilian Camberabero, l'ancien rugbyman Ardéchois, international Français, champion de France avec La Voulte en 1970, mort lundi des suites d'un cancer à l'âge 78 ans. Ses obsèques ont eu lieu au Pouzin.

"Un artiste, un artiste du rugby"

Au milieu du chœur de l'église, le cercueil de Lilian Camberabero est recouvert d'un drapeau tricolore, un ballon de rugby posé dessus. Des dizaines de personnes sont debout dans les travées de l'église, beaucoup n'ont pas pu entrer et suivent la cérémonie à l'extérieur. 

Les personnalités locales du monde du rugby lui rendent hommage à tour de rôle. Il y a des proches, des anonymes, des admirateurs du rugbyman qu'il était, et des gloires du rugby Français comme Claude Spanghero, et Jo Maso. Ensemble, ils ont remporté le grand chelem au tournoi des 5 nations en 1968. "J'ai eu la chance de partager des moments magnifiques et tellement forts. C'était un garçon jovial, toujours un mot pour rire, un grand joueur, une passe magnifique, un joueur intelligent, très attaché à la cause de l'autre. Il était normal que je l'accompagne avec d'autres copains pour cet au revoir". 

Jo Maso rend hommage à Lilian Camberabero.

"On le gardera au fond de notre coeur, c'était quelqu'un qu'on oublie pas" (Jo Maso).

Ces anciens coéquipiers de la Voulte étaient aussi présents, ils ont porté le cercueil de leur ami dans l’église. André Roux a été sacré champion de France avec Lilian Camberabero en 1970, il évoque "un homme généreux, qui a consacré toute sa vie au rugby. C'est une partie de nous qui s'en va. On a vécu que du bonheur ensemble, donc on ne pouvait pas laisser partir un ami comme ça".

Reportage France Bleu Drôme-Ardèche.

Le cercueil de Lilian Camberabero est sorti de l'église sous les applaudissements. Le lutin de La Voulte a ensuite été inhumé au cimetière du Pouzin.

Partager sur :