Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

L'ARS PACA alerte sur le risque d'intoxication au monoxyde de carbone

mercredi 15 novembre 2017 à 17:33 Par Kevin Dufreche, France Bleu Vaucluse

La baisse des températures implique l'utilisation des chauffages à cette période de l'année. Les systèmes de chauffage, principaux responsables des intoxications au monoxyde de carbone. Des intoxications qui peuvent être facilement évitées.

A chaque début d'hiver, pensez à faire vérifier vos appareils de chauffages, et chaudières.
A chaque début d'hiver, pensez à faire vérifier vos appareils de chauffages, et chaudières. © Maxppp -

Vaucluse, France

L'Agence Régionale de Santé (ARS) appelle à la vigilance concernant les intoxications au monoxyde de carbone. À l'approche de l'hiver, et avec les températures qui baissent, les chauffages sont doucement rallumés.

Les systèmes de chauffage et les chaudières sont à l'origine de la grande majorité des intoxications au monoxyde de carbone. Un mauvais entretien entraîne une mauvaise combustion, et c'est ce qui provoque l'émanation de monoxyde de carbone.

Des gestes simples pour prévenir les risques

Quelques petites choses simples aident à prévenir les risques :

  • Si ce n'est pas encore fait, faites vérifier vos installations de chauffage et les conduits de fumée par une professionnel qualifié
  • Ne faites pas fonctionner vos chauffages d'appoint en continu, ils sont conçus pour une utilisation brève et par intermittence
  • Veiller toute l'année à bien aérer votre logement, au moins 10 minutes par jour
  • N'utilisez jamais dans des endroits clos des équipements type braséro, réchaud de camping, ou barbecue
  • Les groupes électrogènes doivent toujours être placés à l'extérieur d'une maison

Des symptômes facilement identifiables

Le monoxyde de carbone rappelons le, c'est un gaz incolore, et inodore, indétectable par l'homme. Une intoxication se manifeste par des maux de têtes, des vomissements, ou encore une grande fatigue.

Résultat, on peut penser être tout simplement malade, mais si vous avez le moindre doute vis à vis de ces symptômes, il faut immédiatement prévenir les secours, car en cas d'exposition forte et prolongée, le monoxyde de carbone peut être mortel.

Selon l'Agence Régionale de Santé, environ 250 personnes sont prises en charge à l'hôpital pour une intoxication au monoxyde de carbone chaque année en PACA

  - Visactu
© Visactu