Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Un artificier breton lance l'opération "mon 14 juillet"

Il n'y aura sans doute pas de grands feux d'artifice cette année pour le 14 juillet. Un coup dur pour les artificiers, comme HTP à Guichen au sud de Rennes. Pour garder le moral, le Breton lance sur internet "mon14juillet", une opération de solidarité avec les soignants et... les artificiers !

Alexandre Coutant, de l'entreprise HTP, artificier à Guichen, au Sud de Rennes
Alexandre Coutant, de l'entreprise HTP, artificier à Guichen, au Sud de Rennes © Radio France - Céline Guétaz

Pas question de rester les bras croisés pendant cette période où l'activité est quasiment à l'arrêt chez l'artificier. Habituellement, HTP, installée à Guichen en Ille-et-Vilaine, assure près de 400 feux d'artifice dont une très grande partie pour la fête nationale. Aujourd'hui, les collectivités ont quasiment toutes annulé, ou au mieux reporté les événements. Ces feux d'artifice, c'est 70% de l'activité dans l'entreprise qui emploie huit salariés permanents et 200 artificiers. Alors, cette année, même s'il n'y aura pas les festivités habituelles pour le 14 juillet, le Breton Alexandre Coutant a imaginé un événement solidaire. Avec d'autres artificiers en France, il propose l'opération mon14juillet.fr.

C'est la fête nationale, c'est un moment important pour nous et pour les gens. Il fallait proposer quelque chose".

Faire du bruit aux fenêtres et aux balcons, avec pétards et confettis

Après avoir applaudi chaque soir les soignants à 20h, depuis les balcons et fenêtres, l'artificier propose de faire de même le 14 juillet à 20h. Pour cela, "nous avons conçu avec nos partenaires des pochettes, avec à l'intérieur des pétards, des clac-doigts, des serpentins et confettis... tout l'attirail festif". Tout cela pourra être utilisé le soir du 14 juillet "pour remercier les soignants et penser aux artificiers".

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Au profit de la Fondation des Hôpitaux de Paris

Les pochettes sont vendues dans de nombreux commerces, "il y a de plus en plus de buralistes, de boulangers qui s'adressent à nous pour proposer cette pochette dans leur magasin" assure Alexandre Coutant. A chaque pochette vendue, un euro ira à la Fondation des Hôpitaux de Paris. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess