Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

L'association "Accueil Femmes Solidarité" à Nice reçoit trois fois plus d'appel depuis une semaine

-
Par , France Bleu Azur
Nice, France

Conséquence directe de l'affaire Harvey Weinstein, qui a permis de libérer la parole : le standard téléphonique de l'association Accueil Femmes Solidarité voit le nombre d'appel augmenter depuis une semaine.

Florence Jambou responsable de l'association Accueil Femmes solidarité à Nice
Florence Jambou responsable de l'association Accueil Femmes solidarité à Nice © Radio France - nv

Depuis plusieurs jours, le standard de l’association niçoise Accueil Femmes Solidarité, reçoit trois fois plus d’appels. "Il faut briser le silence", lance Florence Jambou. Pour elle, l’affaire Harvey Weinstein a permis de libérer la parole :

"Il n’y à pas que des témoignages de harcèlement au travail. Cette affaire donne l’envie et le courage aux femmes de s’exprimer. Il faut que la honte change de camp !" Forence Jambou, responsable de l'association Accueil Femme Solidarité

Pourtant l’association agit surtout pour les femmes victimes de violences conjugales ou familiales. Mais le département des Alpes-Maritimes ne compte pas d’antenne de l’association Stop au harcèlement qui intervient habituellement : "Nous essayons donc d’aider ces femmes parce que ça reste toujours des violences et que nous sommes là pour ça", souligne la responsable.

Florence Jambou présidente de l'association

Cette association aide 300 personnes chaque année.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu