Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

L'Association des Maires Ruraux de France ratifie le manifeste national pour " la renaissance des maternités "

-
Par , France Bleu Berry

L'Association des Maires Ruraux de France, présidée par Vanik Berberian, maire de Gargilesse-Dampierre, vient à son tour de signer le manifeste national pour la "renaissance des maternités". Un manifeste qui a déjà recueilli 2700 signatures.

Photo d'illiustration
Photo d'illiustration © Radio France - Victor Vasseur

Châteauroux, France

"Les maternités son devenues le symbole de la dégradation du sytème de soin" : c'est l'analyse du comité de défense des usagers de la maternité du Blanc, du collectif "Cpasdemainlaveille", de la Coordination Nationale des comités de défense des hôpitaux et maternités de proximité ou encore de nombreux élus qui viennent de signer un communiqué commun pour dénoncer la dispararition de leurs maternités. 

Un manifeste national "pour la renaissance des maternités condamnées" a déja recueilli 2 700 signatures, dont celle toute récente de l'Association des maires Ruraux de France, présidée par Vanik Berbérian, le maire de Gargilesse-Dampierre.  

Dans ce communiqué, les signataires soulignent que la dégradation du système de soin, "associée à la désertification médicale, à la non remise en cause de la liberté d'installation et aux difficultés d'accès aux soins primaires, mène à la _catastrophe sanitaire._" Et d'ajouter : "Ce déménagement du territoire est une grave atteinte à l’avenir du monde rural et à celui des petites villes où il se solde par une perte d’attractivité. Face au rouleau compresseur de la centralisation, le mouvement de résistance prend de l’ampleur et prône au contraire un maillage du territoire, une redistribution intelligente des pôles d’excellence dans une idée de partage des compétences". 

Les signataires concluent en constatant que mois après mois, la situation se dégrade avec la mutiplication des fermetures de maternités.