Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

L'association Gamelles Pleines fête ses 10 ans

mercredi 5 décembre 2018 à 12:49 - Mis à jour le mercredi 5 décembre 2018 à 12:40 Par Marianne Yotis, France Bleu Normandie (Calvados - Orne)

Ce mardi 4 décembre, Gamelles Pleines soufflait sa dixième bougie. L'association vient en aide aux sans-abris en les aidant à prendre soin de leurs chiens. Pour marquer le coup, les bénévoles ont organisé une maraude dans toute la France.

Yohann Severe, président de l'association rencontre un nouveau binôme: Sylvain et Princesse
Yohann Severe, président de l'association rencontre un nouveau binôme: Sylvain et Princesse © Radio France - Marianne Yotis

Caen, France

"4 pattes pour se relever", c'est derrière cette idée que les bénévoles de l'association Gamelles Pleines maraudent dans les rues de Caen, berceau de l'association, pour améliorer le quotidien de ceux qui vivent dans la rue...

Venir en aide aux sans-abris par le biais de leurs animaux

C'est en participant à des maraudes alimentaires à Caen que le fondateur et président de l'association Yohann Severe s'est rendu compte que beaucoup de SDF se privaient pour prendre soin de leurs compagnons. "J'ai très vite constaté que ceux qui avaient des animaux divisaient le sandwich, donnaient le jambon au chien et mangeaient le pain sec parce que l'animal passait avant tout". 

Il créé alors l'association Gamelles pleines dans le but d'améliorer leur quotidien en les aidant à prendre soin de leur compagnon. Les 40 bénévoles parcourent les rues de la ville pour répondre aux besoin des maitres et de leurs chiens. 

"On ne fait pas que distribuer des croquettes, on travaille aussi avec des éducateurs canins, des toiletteurs et d'autres professionnels. Quand les passants leurs disent qu'ils ont un chien propre, agréable, ils se sentent valorisés et ça facilite leurs relations avec les forces de l'ordre et les travailleurs sociaux" confie Yohann Severe.

Place de la République, Charlie est assis sous un porche. Jack se tient sagement à ses côtés. Ce duo, l'association le connait bien. Les bénévoles se sont organisés pour garder Jack lorsque Charlie a du se faire hospitaliser. "Si j'ai encore mon chien et mes affaires, c'est grâce à eux, sinon je n'aurais plus rien" reconnaît ce dernier. 

Aujourd'hui l'association est présente dans 6 villes: Paris, Caen, Quimper, Toulouse et Strasbourg. 

Une action qui a commencé à porter ses fruits

Grâce aux travail de l'association et des professionnels, les sans-abris peuvent maintenant être accueillis au 115 avec leurs animaux à Caen. "On fait un peu office de garantie auprès des centres d'hébergements, si les travailleurs sociaux ont un soucis avec les maitres ou leurs chiens, ils peuvent nous contacter, ça les rassure" précise Yohann Severe.

Avec le travail d'éducateurs les chiens ont appris à bien se comporter dans les centres, à ne pas aller dans les parties communes et à ne pas faire de bruit.

Caen est pour le moment la seule ville où le 115 autorise les maitres à venir avec leurs animaux, mais l'association espère pouvoir étendre ce droit aux autres villes. C'est l'un des objectifs dans les années à venir.