Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

L'association Généalogie en Corrèze recense dans un énorme recueil tous les soldats corréziens morts en 14-18

vendredi 28 septembre 2018 à 18:14 Par Philippe Graziani, France Bleu Limousin

A l'occasion de son forum Genco à Brive, l'association Généalogie en Corrèze présente son recueil qui mentionne tous les soldats corréziens morts durant la Grande Guerre. Un hommage à tous ces jeunes hommes qui n'étaient souvent plus que des noms sur un monument communal.

Onze tirages papier ont été réalisés du recueil que présente Maurice Faure
Onze tirages papier ont été réalisés du recueil que présente Maurice Faure © Radio France - Philippe Graziani

Corrèze

"On a 15 475 soldats corréziens décédés" précise Claude Jaillard, président de Généalogie en Corrèze. En ajoutant qu'il en manque peut-être encore. C'est donc un travail de titan que l'association a dû mener pour recenser tous ces noms et retracer le bref parcours de ces soldats. Ce travail a nécessité près de 5 ans et une vingtaine de personnes. "Il fallait dans un premier temps parcourir les communes, photocopier les plaques des monuments," explique Maurice Faure qui a coordonné tout ce travail.

Des soldats oubliés de tous

Puis le travail se poursuivait sur internet notamment sur le site "Mémoires des Hommes" pour rechercher en particulier les circonstances des décès des soldats; puis dans les états civils pour retrouver le maximum d'informations comme les lieux de naissances, les mariages etc. "Ça veut dire que les 15 475 ont tous été feuilletés", fait remarquer Maurice Faure. L'ambition était de rendre hommage surtout à ces hommes. "Ce sont des personnes qui n'ont pas eu de descendance, ou s'ils étaient mariés et ont eu des enfants, ont été perdus de vue. Et ceux qui n'ont pas eu de descendant sont oubliés par tout le monde !"

3 volumes, 3700 pages

Le résultat se lit commune par commune. Avec à chaque fois pour chaque soldat une base de renseignements : le nom, la date et le lieu de naissance, le mariage le cas échéant et les circonstances du décès. Cela donne au final 3 volumes de 3700 pages au total. Onze tirages papier en ont été réalisés pour être offerts notamment aux archives départementales et aux médiathèques de Tulle et Brive, ainsi qu'à la Préfecture et au Conseil départemental. L'association proposera à la vente également une version sur Cd-Rom.