Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Vidéo de L214 dans un élevage de cailles : la préfecture de la Drôme ordonne une enquête administrative

-
Par , France Bleu Drôme Ardèche, France Bleu

L'association L214 publie ce jeudi une nouvelle vidéo pour dénoncer les conditions d’élevage. Cette fois, elle dévoile des images tournées dans les locaux de Drôme Cailles, à Montoison, dans la Drôme. On y voit des cailles déplumées et entassées les unes sur les autres.

La vidéo montre les conditions de vie des cailles dans les cages.
La vidéo montre les conditions de vie des cailles dans les cages. - L214.

"Stop à l'élevage en cage des cailles." L'association animaliste L214 a mis en ligne ce jeudi une nouvelle vidéo choc pour dénoncer les conditions d'élevage. Elle s'est procurée les images tournées en décembre 2018 par une ancienne employée de Drôme Cailles, qui élève des cailles pour leur viande et leurs œufs à Montoison, dans la Drôme.

Des cailles pondeuses entassées dans les cages

"Il y a environ une centaine de milliers de cailles pondeuses enfermées dans cet élevage et 200 000 cailles pour la chair", explique Sébastien Arsac, le porte-parole de L214. "On voit des cages à perte de vue et l'espace de vie des cailles est équivalent à une carte postale, c'est 80 cailles par mètre carré."

Une "maltraitance structurelle", selon l'association

"Il n'y a pas de maltraitance de la part des employés," insiste Sébastien Arsac. "Mais la maltraitance est structurelle, c'est un mode d'élevage qui ne respecte pas du tout les besoins des animaux. Nous, nous voulons que les consommateurs se rendent compte des conditions d'élevage quand ils achètent des œufs ou de la viande de cailles."

Cette société n'avait vraiment pas besoin de ça" - Claude Trichard, maire de Montoison

De son côté, le patron de Drôme Cailles ne souhaite pas s'exprimer. Il dit seulement avoir pris un tsunami en pleine face, alors qu'il essaie de sauver l'entreprise, en grande difficulté financière, et l'emploi des 37 salariés.

Cette mauvais pub inquiète aussi beaucoup le maire de Montoison, où est installé Drôme Cailles. "Moi de voir ça, ça m'agace", lâche Claude Trichard en parlant de la vidéo. "Bien sûr, personne ne peut cautionner ces conditions d'élevage, mais cette société n'avait vraiment pas besoin de ces images idiotes. Quelles vont être les conséquences économiques ? J'espère qu'elles seront minimes sur l'emploi dans notre commune."

La préfecture ordonne une enquête administrative

Après la diffusion de ces images sur les réseaux sociaux, la préfecture de la Drôme a saisi la Direction départementale de la protection des populations. Une enquête administrative est en cours. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess