Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

L'association L214 interpelle les consommateurs devant un magasin Lidl à Limoges

-
Par , France Bleu Limousin

L'association de défense des animaux L214 épingle l'enseigne Lidl partout en France. À Limoges, les militants ont brandi leurs pancartes pour protester contre la vente de poulets d'élevages industriels.

L214 interpelle les consommateurs à l'entrée du Lidl de Limoges, rue Frédéric Bastia, sur les conditions d'élevages industriels de poulets vendus par l'enseigne.
L214 interpelle les consommateurs à l'entrée du Lidl de Limoges, rue Frédéric Bastia, sur les conditions d'élevages industriels de poulets vendus par l'enseigne. © Radio France - Rébecca-Alexie Langard

Pancartes de poulets d'élevages industriels, tracts en main distribués à l'entrée du magasin Lidl, les militants de L214 comptent bien informer le consommateur avant qu'il ne fasse ses courses. Une opération a été menée à Limoges ce mardi. Ils étaient une dizaine de militants de l'association de protection animale. Ils ont visé l'enseigne allemande car le directeur des enseignes Lidl ne s'est pas engagé en faveur de l'European Chicken Commitment, une demande européenne élaborée et portée par une trentaine d’associations dont L214. Ces dernières demandent une part minimale d’approvisionnement auprès d’élevages garantissant un accès au plein air ou à un jardin d’hiver. De grandes enseignes comme Intermarché, Carrefour, Netto, Auchan, Super U et même des chaînes de restaurants respectent ces critères concernant les conditions d’élevage (vitesse de croissance des animaux, densité, lumière naturelle, perchoirs…) et d’abattage des poulets.      

Pour afficher ce contenu Facebook, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Les conditions d'élevage dans le collimateur de L214

En France et en Europe, de plus en plus d’entreprises, tous secteurs confondus, s’engagent à bannir la viande de poulets issus des pires conditions d’élevage et d’abattage de leurs rayons et de leurs préparations. Lidl a qualifié deux des critères de cet engagement de "difficilement envisageables, voire inatteignables d'ici 2026" pour la filière avicole. L’enseigne alerte sur les dangers économiques pour la filière volaille et appelle à une concertation pour dialoguer sur les questions de densité (30 kg/m2 au lieu de 42 kg/m2 actuellement) et de souches à croissance plus lente. Des objectifs "inatteignables pour 100% des approvisionnements d’ici 2026" communique Lidl.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess