Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Normandie : la langue normande défendue par une association euroise

Hervé Morin a lancé, samedi 19 janvier un grand plan régional de sauvegarde de la langue normande. Le président de la Région Normandie souhaite que les élèves aient la possibilité d'étudier le dialecte normand. A Saint Philbert sur Risle, l'association "la Chouque"promeut la langue normande.

Hervé Morin a annoncé un plan régional pour la sauvegarde de la langue normande
Hervé Morin a annoncé un plan régional pour la sauvegarde de la langue normande © Radio France - Philippe Turpin

Saint-Philbert-sur-Risle, France

Joëlle Leroy, secrétaire de l'association La Chouque, est ravie des annonces d'Hervé Morin. Le président de la région Normandie a lancé un plan national de sauvegarde et de mise en valeur de la langue normande. Le dialecte normand pourrait être enseigné dans les écoles, les collèges et les lycées. 

Un parler normand oublié

Gilles Mauger est membre de l'association La Chouque et l'auteur du recueil d'expressions normandes "Comme disait ma grand-mère". Selon lui, le dialecte normand a été mis de côté car "il a été diffusé par une population paysanne et ouvrière, les gens avaient honte". Pourtant, les Normands devraient être fiers : "C'est une langue riche, rigolote. Elle a inspiré le français et l'anglais". En effet, plusieurs mots britanniques auraient été inspirés par le Normand : le chat qui se prononce cat, payer cash qui fait référence à la caiche, la caisse. 

Il existe 800 expressions normandes selon Gilles Mauger encore utilisées par certains Normands. Gilles et Joëlle font partis de la dernière génération a parler le normand couramment : "Il y a une grammaire et une conjugaison c'est une vraie langue" explique Joëlle Leroy. Les annonces d'Hervé Morin sont surprenantes selon eux : "On savait qu'il était attaché à la langue normande mais pas à ce niveau. C'est un bon moyen de nous sentir Normand après la fusion des deux régions".

"Il ne faut pas d'uniformisation"

Pour Stéphane Lainé, docteur en science du langage à l'Université de Caen Normandie, enseigner le dialecte normand est une bonne chose mais gare à l'uniformisation car on ne parle pas le même normand partout. "Je m'oppose à l'enseignement d'une seule langue normande. Il faut enseigner le normand qui est parlé où il est enseigné" explique t-il. C'est d'ailleurs l'objet de ses cours à Caen : montrer la pluralité des parlers normands.

Aujourd'hui, 30 000 personnes maîtrisent le langage normand. 

Choix de la station

France Bleu